Modifié le 06 janvier 2018 à 11:04

L'accès à plusieurs localités du Valais coupées du monde peu à peu rétabli

Une avalanche au-dessus de Belalp (VS), le 25 décembre 2017.
Détente sur le front des précipitations, mais le risque d'avalanche reste fort Le 12h30 / 2 min. / le 05 janvier 2018
La situation retourne peu à peu à la normale après le passage de la tempête Eleanor, mais les dégâts provoqués par des inondations et des coulées de boue sont importants. L'accès à plusieurs localités valaisannes reste coupé.

Le risque de coulées en Valais a coupé l'accès à la station de Loèche-les-Bains où se trouvent quelque 10'000 personnes. La route devrait toutefois rouvrir aux alentours de 14h30, selon le président de la commune Christian Grichting, contacté par la RTS.

Les voies d'accès devraient également être rétablies cet après-midi dans la vallée du Lötschental, la vallée de Conches et pour la commune d'Evolène, elles aussi toujours coupées du monde.

>> Lire: Inondations et glissements de terrain frappent la Suisse romande

Les hélicoptères ont pu décoller vendredi matin pour permettre aux spécialistes de neutraliser le risque d'avalanche qui menaçait plusieurs voies de circulation. D'ici vendredi soir, la quasi-totalité des routes devraient être rouvertes, a indiqué Pascal Stoebener, chef de la section dangers naturels de l'Etat du Valais.

Au-dessus d'Orsières (VS), la plupart des habitants qui avaient été évacués ont pu retourner à leur domicile, selon Le Nouvelliste. Une centaine de personnes étaient concernées.

Coulée de boue à Champéry

Le Valais a été l'un des cantons les plus touchés, avec des centaines d'éboulements, parfois jusque dans des zones urbaines, des évacuations de hameaux ou de localités et des voies routières et ferroviaires coupées. Les cours d'eau restent sous surveillance en Valais, où les sols sont encore gorgés d'eau. La police valaisanne relève que des glissements de terrain sont "toujours possibles".

Une coulée de boue s'est notamment produite jeudi vers 21h30 à Champéry. Des gravats sont descendus jusqu'au téléphérique de Planachaux, à la suite du débordement du torrent de Gleux.

Une soixantaine de personnes, dont des pompiers, la protection civile et des employés de la voirie, ont été mobilisées pour déblayer les rues. La situation géologique n'est pas stabilisée et le réseau routier reste bloqué autour du torrent.

Les habitants ne pourront pas rentrer chez eux vendredi soir, mais devraient pouvoir regagner leurs habitations dans le courant du week-end.

>> Voir le reportage du 12h45 à Champéry:

VS: une coulée de boue traverse le village de Champéry dans la nuit
12h45 - Publié le 05 janvier 2018
 

Le risque d'avalanche reste fort

Bien que la situation se soit calmée vendredi sur le front des précipitations, le risque d'avalanches reste très élevé en montagne. Des précipitations limitées étaient attendues du Jura aux Préalpes. D'abondantes chutes de neige pourraient encore intervenir le long du versant sud des Alpes valaisannes dimanche et lundi, précise MétéoSuisse.

Un risque limité de crues existe encore pour presque toute la Suisse, à l'exception du Tessin et des Grisons. Le niveau est même marqué dans le nord du pays, de Bâle à Romanshorn (TG).

cab avec ats

Publié le 05 janvier 2018 à 14:07 - Modifié le 06 janvier 2018 à 11:04

Inondations à La Brévine (NE)

Les inondations ont provoqué des dégâts dans plusieurs localités de Suisse romande, notamment à La Brévine (NE), où le ruisseau est sorti de son lit jeudi soir, inondant une partie du village.

L'électricité de tout le village a du être coupée par mesure préventive. Les habitants n'avaient plus de chauffage non plus, et une partie des 60 foyers n'ont plus d'eau potable.

La gestion des cours d'eau est difficile partout en Suisse romande. A Neuchâtel, un arrêt interdit l'accès aux berges des cours d'eau sur l'ensemble du canton.

>> Voir le reportage du 12h45 à La Brévine:

Les courses de Coupe du monde d'Adelboden sauvées

Les courses Coupe du monde d'Adelboden auront bien lieu. Les dommages occasionnés jeudi sur la route d'accès par un glissement de terrain seront réparés.

Le programme du week-end comporte un slalom géant samedi et un slalom dimanche. La tempête "Eleanor" avait provoqué jeudi des dégâts tels que la route entre Frutigen et Adelboden avait dû être fermée. La station était coupée du monde. Entre-temps, une entreprise de travaux publics a assuré les organisateurs qu'elle sera en mesure d'ici samedi matin de dégager le tronçon, au moins sur une voie.

Les intempéries, en tout cas, n'ont en rien dégradé la piste du Chuenisbärgli, qui se trouve dans un excellent état.