Modifié le 01 août 2016

Traversée du Léman à la nage pour sensibiliser au diabète

Jaime Caballero va rejoindre les deux côtes du lac Léman à la nage
Jaime Caballero va rejoindre les deux côtes du lac Léman à la nage 12h45 / 1 min. / le 01 août 2016
Le nageur espagnol Jaime Caballero a traversé le lac Léman d'est en ouest pour sensibiliser le public au diabète. Parti dimanche à 15h00 de Villeneuve (VD), il a battu le record de la traversée jusqu'à Genève en 22h39.

"Je suis fatigué mais très content de ce succès. C'est le succès de tous pour la Fondation sur la recherche pour le diabète", a déclaré Jaime Caballero, meilleur nageur européen sur longue distance, qui a eu du mal à marcher à sa sortie de l'eau. Il a été accueilli lundi après 83 km par le conseiller d'Etat genevois en charge de la santé Mauro Poggia et le maire de Genève Guillaume Barazzone.

La pluie mais surtout le vent n'ont pas facilité sa tâche, rendant l'eau agitée. "C'est dur physiquement et psychologiquement". Mais Jaime Caballero a mis moins de temps que les 24 heures prévues et même 3 minutes de moins que le record établi il y a plus de 30 ans.

Il était équipé d'un GPS qui permettait de suivre son avancée mais aussi d'un capteur de glycémie.

Activité sportive et diabète

Il s'agit d'un de ses exploits les plus difficiles, même s'il a par le passé réussi la traversée aller-retour de la Manche ou celle du détroit de Gibraltar. L'Espagnol n'avait jamais manoeuvré aussi longtemps en eau fermée.

Depuis 2008, Jaime Caballero a nagé pour des bonnes causes, après une maladie qui a touché l'un de ses proches. Il a lui-même lancé sa propre association. Lundi, il était ravi de faire passer un double message: la sensibilisation du grand public à la maladie mais aussi l'importance de l'alliance entre activité sportive et diabète.

ats/vtom

Publié le 01 août 2016 - Modifié le 01 août 2016

350'000 personnes concernées en Suisse

Près de 350'000 personnes sont atteintes de diabète en Suisse. Parmi elles, 90% touchées par le type 2 pourraient faire baisser leur glycémie et diminuer les complications liées à la maladie en pratiquant une activité physique.