Modifié le 04 juillet 2016 à 18:05

Des punaises de lit trouvées dans des sites de l'armée en Suisse romande

Les punaises de lit se nourrissent exclusivement de sang.
Les punaises de lit se nourrissent exclusivement de sang. [avirid - Fotolia]
Alors que 7300 recrues commencent leur service militaire ce lundi, trois compagnies d'infanterie en Suisse romande sont touchées par les punaises de lit, annonce le Département fédéral de la défense (DDPS).

Les insectes ont été trouvées dans des chambres et des textiles dans plusieurs sites de l'armée en Suisse romande, précise le DDPS. Outre une hygiène corporelle rigoureuse, le nettoyage de tous les textiles est nécessaire.

Quelques recrues présentent des piqûres typiques de la punaise de lit. La santé des recrues n'est pas toutefois menacée par cet envahissement, selon les services de Guy Parmelin.

Journée des parents à Bure annulée

Des mesures d'éradication ont été mises en oeuvre, indique le DDPS. D'autres mesures pour éviter une propagation des insectes à d'autres lieux ont également été prises.

Pour éviter tout risque de contamination, il a ainsi été renoncé à titre préventif à déplacer l'école de recrues d'infanterie 3 à Bure (JU). En conséquence, la journée des parents qui devait se tenir sur cette place d'armes a été annulée.

dk avec ats

Publié le 04 juillet 2016 à 17:43 - Modifié le 04 juillet 2016 à 18:05

7300 nouvelles recrues

Environ 7300 jeunes, dont 74 femmes, ont commencé lundi leur école de recrues. Ils sont 880 à accomplir leur service militaire d'une traite, a par ailleurs annoncé le DDPS.

Avant le début de cette deuxième école de recrues de l'année 2016, 55 interdictions de convocation ont été prononcées. Le service spécialisé chargé des contrôles de sécurité évalue les risques présentés par les conscrits lors du recrutement.