Modifié

La mobilisation s'organise contre les jet-skis sur le Léman

Jet ski sur le lac de Constance, septembre 2013. [Felix Kaestle - AFP]
La mobilisation s'organise contre les jet-skis sur le Léman / Audio de l'info / 1 min. / le 10 décembre 2014
Les jet-skis pourraient faire leur apparition sur les eaux françaises du lac Léman suite à un feu vert judiciaire. Mais la résistance à cette pratique nautique s'organise des deux côtés de la frontière.

La justice française vient de donner raison à un Chablaisien qui souhaite louer des jet-skis sur les rives françaises du Léman. Mais la nouvelle a généré une levée de boucliers en Haute-Savoie. Une manifestation de protestation aura lieu samedi à Thonon-les-Bains. Et du côté suisse, la riposte s'organise.

La pratique du jet-ski est interdite sur le Léman, des deux côtés de la frontière, depuis 1989. Mais depuis 14 ans, Pascal Guarnieri mène le combat pour louer ses puissants jouets nautiques. Il a notamment fait appel au principe du Cassis de Dijon et la Cour d'appel de Lyon vient de lui donner son autorisation.

La CIPEL donnera son avis en 2015

Cette jurisprudence sera-t-elle suffisante? La Commission internationale pour la protection des eaux du Léman (CIPEL) doit notamment débattre des jet-skis français le 18 juin prochain à Lausanne.

Trois départements français et trois cantons suisses font partie de cet organisme qui émet des recommandations. Reste à savoir si le préfet de Haute-Savoie et la justice française en tiendront compte dans le nouvel arrêté en préparation.

En attendant, une demi-douzaine d'associations françaises ont déjà récolté 4000 signatures. Côté suisse, l'Association pour la sauvegarde du Léman (ASL) a rejoint le mouvement.

Pierre-Antoine Preti

Publié Modifié