Modifié le 26 novembre 2013 à 09:01

Le Jura bernois dit non à 72% à un nouveau canton, mais Moutier accepte

La carte des résultats du 24 novembre sur la question jurassienne.
La carte des résultats du 24 novembre sur la question jurassienne. [ - ]
Le Jura bernois refuse à 71,8% de lancer un processus de création d'un nouveau canton, au contraire du canton du Jura qui accepte à une large majorité (76,6%). La ville de Moutier (BE) se démarque avec 55% de oui et pourrait organiser un vote communaliste.

Il n'y aura pas de nouveau canton regroupant le Jura bernois et l'actuel canton du Jura (lire le compte-rendu minute par minute: Question jurassienne: non du Jura bernois à 71,8%, mais oui de Moutier (55%) et du Jura (76%))

La presque totalité des communes du Jura bernois ont dit non dimanche au lancement d'un processus dans ce sens par 71,8%. Seule la Ville de Moutier (BE) a dit oui, à près de 55% et pourrait décider d'organiser un vote communaliste. Des tensions ont par ailleurs éclaté à l'issue du scrutin entre partisans du non et séparatistes.

Altercations entre pro-jurassiens et pro-bernois à Moutier
L'actu en vidéo - Publié le 24 novembre 2013

Seul un double oui aurait permis de poursuivre le processus en vue de créer une entité de plus de 120'000 habitants formée du Jura et du Jura bernois.

Plébiscite jurassien

Dans le Jura, le oui a été plébiscité par 76,6% des voix. Aucune des 57 communes n'a dit non. Le oui a été le plus important dans le district de Delémont, à 79,5%. Dans celui des Franches-Montagnes, il s'élève à 78,6% et dans celui de Porrentruy à 71,5%. Lors du plébiscite de 1974, le oui avait également été le plus massif dans le district de Delémont (76,2% de oui) et des Franches-Montagnes (75,9%) et Porrentruy s'était déjà montré plus réservé (65,7%).

La commune de Vellerat, dernière venue dans le canton du Jura après moult péripéties pour se détacher de Berne, a été dimanche la plus enthousiaste, avec un oui à 94,2% et celle d'Ederswiler, majoritairement germanophone, la moins convaincue avec un petit oui à 50,9%.

ats/vkiss

Publié le 24 novembre 2013 à 17:21 - Modifié le 26 novembre 2013 à 09:01

Participation moins élevée que prévu

La participation a été moins élevée qu'attendu. Les électeurs francs-montagnards ont été les plus nombreux à voter, avec un taux de participation s'élevant à 67,9%. Il se situe à 64,3% dans le district de Delémont et à 62,1% dans celui de Porrentruy. Lors des scrutins de 1974, la participation avait atteint 88,6%.

Dans le Jura bernois, le taux de participation s'est élevé à 72,5%.