Modifié

Vignobles et cultures détruits, premier bilan des dégâts de la tempête

Le canton de Neuchâtel après la tempête [RTS]
Le canton de Neuchâtel après la tempête / L'actu en vidéo / 47 sec. / le 21 juin 2013
La grêle qui s'est abattue jeudi soir sur la Suisse romande a notamment ravagé le vignoble neuchâtelois et provoqué pour des millions de francs de dégâts sur les cultures à Genève. Point de la situation par région et sur notre carte interactive.

Neuchâtel: vignoble ravagé

La tempête qui s'est abattue jeudi sur la Suisse romande a ravagé le vignoble neuchâtelois. L'ensemble du vignoble a été frappé d'ouest en est, a précisé vendredi la chancellerie d'Etat du canton de Neuchâtel dans un communiqué. Une perte de récolte pouvant aller jusqu'à 100% a été constatée sur de très nombreuses parcelles.

Les dégâts s'élèvent entre 30 à 100% des vignobles et les zones les plus touchées sont Auvernier, Boudry et Cortaillod, précise Sébastien Cartillier, directeur de la station viticole cantonale. "De mémoire de vigneron, je n'ai pas vu un orage de grêle aussi étendu, même en 1963 et 1991", rajoute-t-il.

Par ailleurs, la police a reçu 107 appels, provenant du Littoral et du Val-de-Ruz, pour des inondations.


Genève: "plusieurs millions de francs" de dégâts

Dans la zone de Bardonnex, les cultures maraîchères en champs ont été anéanties par la tempête, indique vendredi François Erard, président d'AgriGenève. Du côté du coteau de Lully, sur la commune de Bernex, les vignes ont été détruites "jusqu'à 100%".

"A la louche, il devrait y avoir pour plusieurs millions de dégâts", précise-t-il.

Le directeur de l'Union maraîchère genevoise, Jacques Blondin, estime que "entre 60 et 80 hectares sont détruits".


Vaud: route coupée et catamarans emportés

Image prise à Crans. [RTS]Image prise à Crans. [RTS]

La Côte a subi de gros dégâts à cause de l'orage. La route Duillier-Genolier est coupée et ne devrait pas rouvrir avant 16h00, indique vendredi la police cantonale vaudoise. Les travaux forestiers sont en cours pour dégager les nombreux arbres qui ont obstrué la chaussée.

A Crans-près-Céligny, plusieurs arbres ont été réduits à du petit bois. Des catamarans ont été emportés et renversés, pouvait-on constater vendredi matin.

Lire aussi: Après la violente tempête, la Fête fédérale de gym reprend à Bienne

vtom/mre avec ats

Les conséquences des intempéries sur notre carte


Lien vers la carte en grand format

Publié Modifié

Jusqu'à 150 millions de dégâts

Ces orages ont causé des dégâts aux véhicules, accessoirement aux bâtiments, que l'on peut estimer à près de 150 millions de francs, selon un premier bilan de l'assureur AXA Winterthur.

Ce dernier chiffre à quelque 40 millions de francs les dommages causés par la grêle jeudi soir en Suisse romande, plus de 10'000 de ses assurés environ ayant été touchés.

Sachant qu'AXA Winterthur représente près du quart du marché, on peut avancer le montant de 150 millions comme première estimation, a précisé Mark Hauser, porte-parole de l'assureur.