Modifié

Quinquagénaire, le stylo 4-couleurs de Bic est redevenu star des préaux

Le stylo 4 couleurs de la fameuse marque française est devenu la star des cours de récréation en France.  [Riccardo Milani - Hans Lucas/AFP]
Quinquagénaire, le stylo 4-couleurs de Bic est redevenu star des préaux / La Matinale / 1 min. / le 13 mai 2022
L'incontournable stylo 4-couleurs de la marque Bic est passé d'objet ringard à star des cours de récréation en France. Décliné en différentes variantes, il séduit aussi les élèves en Suisse romande.

Inventé il y a plus de 50 ans, le stylo 4-couleurs, modèle phare de la célèbre marque française, déchaîne actuellement les passions des adolescents. C'est à un point tel qu'il fait l'objet d'échanges, de trafics et même de vols dans de nombreux établissements français où il a parfois été interdit.

Et le bruit de ce stylo résonne aussi dans les classes de Suisse romande, comme le montre le reportage de la RTS dans les collèges et gymnases lausannois.

A la sortie des cours, la plupart des élèves disent en posséder au moins un dans leurs trousses, parfois bien plus, avec du violet, du bleu clair ou du vert pastel. En Suisse, il n'y a cependant pas de phénomène d'échange ou de trafic.

Le symbole d'un adieu à l'enfance

Pour Julie Delalande, anthropologue de l'enfance et professeur en science de l'éducation à l'Université de Caen-Normandie, le succès de cet objet est dû au fait qu'il symbolise une forme d'adieu à l’enfance.

"A l'entrée au collège, les enfants sont censés abandonner un petit peu les jeux d'enfance. Il y a tout un changement d'identité qu'ils doivent faire", a-t-elle expliqué vendredi dans La Matinale de la RTS. "Mais ce que j'ai pu observer dans des cours de collège, c'est qu'ils trouvent des prétextes pour continuer à jouer sans que cela ait l'air d'un jeu."

Et comme pour tous les phénomènes de cours de récréation, il y a toujours une recette qui permet l'émergence de cette mode.

Un produit et trois acteurs interdépendants

"Il y a un produit", rappelle Julie Delalande. "On ne sait pas exactement comment ça prend, mais à un moment donné les enfants s'en saisissent". Le marketing s'en saisit alors pour développer des éditions limitées par exemple. "On est là dans un fonctionnement typique entre les enfants, les fabricants et les parents: il faut comprendre cette trilogie, comment les trois acteurs sont dépendants les uns des autres".

Le phénomène est aujourd'hui amplifié par les réseaux sociaux et notamment par TikTok, où les "tutos" (tutoriels) se multiplient pour apprendre aux jeunes à confectionner leur propre modèle original de stylo 4 couleurs.

>> Lire aussi: TikTok, le réseau social qui fait fureur auprès des enfants

Foued Boukari/oang

Publié Modifié