Modifié

Les petites stations de ski ont moins souffert que les grandes cet hiver

Les Suisses ont compensé en partie les touristes étrangers sur les pistes de ski. A Anzère, la saison a été exceptionnelle. [RTS]
Les Suisses ont compensé en partie les touristes étrangers sur les pistes de ski. A Anzère, la saison a été exceptionnelle. / 19h30 / 2 min. / le 5 avril 2021
De nombreuses remontées mécaniques ont fermé leurs installations lundi en Suisse, à l'issue d'une saison d'hiver très particulière en raison de la pandémie. A l'heure du bilan, les petites stations familiales s'en sortent mieux que les grandes.

Même si certaines stations de ski ont décidé de jouer les prolongations jusqu'au 11 avril, en raison des vacances et d'un bon enneigement pour la saison, la plupart ont fermé leurs installations de remontées mécaniques à la fin de la journée de lundi.

Cet hiver, les touristes suisses étaient au rendez-vous sur les pistes valaisannes et vaudoises, compensant une partie des voyageurs étrangers comme ils l'avaient fait en été 2020.

En Valais, comme dans le reste de la Suisse, le recul de fréquentations des remontées mécaniques est d'environ 25%, a indiqué lundi le directeur de Valais-Wallis promotion (VWP) Damian Constantin. Le tourisme indigène, qui est passé de 52% à plus de 70%, a pu limiter la casse sans pour autant compenser la non-venue des étrangers. Mais les bilans sont très disparates selon les stations.

Pas de tourisme sans remontées mécaniques

Interrogé dans l'émission Forum de la RTS, le directeur des Remontées Mécaniques du Valais tire lui aussi un bilan globalement positif. "On s'est rendu compte que, sans remontées mécaniques, il n'y a pas de tourisme en montagne", a souligné Pierre Mathey. "Donc c'était très important de faire fonctionner ces remontées mécaniques".

"Les restaurants sont fermés, mais je crois que les gens ont pu profiter de la neige et du soleil", s'est réjoui celui qui est aussi secrétaire général de l'Association suisse des guides de montagne. "Le bilan économique, c'est 20 à 30% de pertes par rapport à une année normale. Donc c'est quand même un très bon résultat".

>> L'interview de Pierre Mathey dans Forum:

Quel est le bilan des stations de ski à la fin de la saison? (vidéo) [RTS]
Quel est le bilan des stations de ski à la fin de la saison? (vidéo) / Forum / 4 min. / le 5 avril 2021

>> Lire aussi: Bilan saisonnier plutôt positif pour les stations de ski du Magic Pass

Les grands domaines à la peine

Ce sont surtout les grands domaines tournés vers une clientèle plus internationale, comme Zermatt, Verbier ou les Portes du Soleil, qui font les frais des restrictions sanitaires. "Notre chiffre d'affaires et le nombre de passages reculent de 25-30%", a indiqué à Keystone-ATS Enrique Caballero, président du domaine skiable binational situé en partie dans le Chablais.

Les Portes du Soleil Suisse ont souffert de la fermeture des remontées mécaniques côté français, mais aussi de celle des restaurants. "Les gens ont privilégié des abonnements de cinq heures", ajoute-t-il.

Destinations familiales prisées

Des petites stations qui s'adressent majoritairement à la clientèle suisse ont, elles, pu atteindre la fréquentation de 2018/2019, voire faire mieux. Les destinations familiales comme la Vallée de Conches ou La Fouly-Champex-Lac ont été prisées par les touristes qui cherchaient davantage à fuir les foules et à profiter de la nature et de l'espace.

C'est aussi le cas d'Anzère qui a vécu "une très bonne saison", selon Sébastien Travelletti, président du conseil d'administration de Télé Anzère.

Saison correcte à Villars

Dans les Alpes vaudoises, la station de Villars tire un bilan satisfaisant de cette année particulière. "On a eu beaucoup de chance de pouvoir rester ouvert. C'est une saison correcte qui a duré quatre semaines de plus que l'an dernier", a expliqué Christian Dubois, directeur de Télé Villars-Gryon-Les Diablerets.

Les skieurs étaient très majoritairement suisses, à environ 85%. Quelques Français et des Belges se sont aussi déplacés dans les Alpes vaudoises. "On a compensé avec la clientèle suisse. Nos clients nous ont dit qu'ils étaient contents de pouvoir sortir de chez eux", a ajouté Christian Dubois.

De manière générale, la saison entière tout comme le week-end de Pâques ont plutôt souri aux Alpes vaudoises.

>> Les précisions de Claude-Olivier Volluz depuis Les Diablerets dans le 19h30:

Bilan de la saison de ski avec Claude-Olivier Volluz aux Diablerets [RTS]
Bilan de la saison de ski avec Claude-Olivier Volluz aux Diablerets / 19h30 / 1 min. / le 5 avril 2021

oang avec ats

Publié Modifié

Bonnes réservations pascales en Valais

Pour les vacances de Pâques, le directeur de Valais-Wallis promotion (VWP) Damian Constantin se montre confiant.

"Les réservations sont très bonnes en Valais", a-t-il assuré. "Avec des domaines ouverts, la situation est nettement meilleure qu'en 2020 lorsque le semi-confinement avait mis un terme à la saison".

Les Portes du Soleil fermeront finalement le 11 avril, compte tenu du bon taux de réservation annoncé par les hébergeurs de la région.

En ouvrant plus longtemps, les stations de haute altitude comme Grimentz-Zinal ou Vercorin, qui font partie du Magic Pass, espèrent aussi pouvoir profiter des clients vaudois et fribourgeois.