Publié

Une 51e espèce de libellule a trouvé refuge dans la Grande Cariçaie

Une leucorrhine à gros thorax photographiée en Basse-Saxe (Allemagne), avec sa tache jaune sur l'abdomen [Christian Fischer - CC BY-SA 3.0]
Une nouvelle libellule observée sur les bords du lac de Neuchâtel. / Le Journal horaire / 20 sec. / le 5 juillet 2020
Une nouvelle espèce de libellule a été repérée dans la réserve naturelle de la Grande Cariçaie, sur la rive sud du lac de Neuchâtel. Il s'agit de la 51ème identifiée dans cette zone marécageuse à cheval entre les cantons de Vaud et de Fribourg.

La nouvelle venue, une leucorrhine à gros thorax (Leucorrhinia pectoralis), a été observée le 11 juin dans les marais du Chablais de Cudrefin (VD) dans le cadre du suivi des libellules de la réserve, écrit l'association de la Grande Cariçaie dans sa dernière Newsletter.

Il s'agit de la plus grande de son genre (Leucorrhinia) en Europe. "Elle se reconnaît facilement à sa tache claire sur le septième segment de l'abdomen, qui contraste avec le rouge profond du corps", détaille l'association.

Très rare en Suisse

L'espèce n'est pas considérée comme en danger dans la liste rouge mondiale de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), mais l'est dans certaines listes nationales, comme en France où elle est considérée comme "quasi menacée" (NT, pour Near Threatened). Elle était même considérée comme "en danger critique d'extinction" (CR, pour Critically Endangered) en Suisse en 2002.

Présente surtout dans le nord de l'Europe, la leucorrhine à gros thorax se rencontre en Suisse de manière très éparse sur le Plateau et dans l'Arc jurassien, notamment dans les tourbières des Ponts-de-Martel (Jura neuchâtelois). Elle affectionne les fosses de tourbières exploitées.

ats/Vincent Cherpillod

Publié

La libellule a été repérée dans le Chablais de Cudrefin: