Modifié dimanche à 16:47

Qui sont les nouveaux élus romands à Berne?

Les second tours ont désormais livré tous leurs résultats: le Conseil national va accueillir 27 et le Conseil des Etats 5 nouvelles têtes en provenance des cantons romands et de Berne.

Les seconds tours au Conseil des Etats dans les cantons romands ont vu l'élection de deux femmes, la PDC Marianne Maret en Valais le 3 novembre, et la PLR Johanna Gapany dans le canton de Fribourg le 10 novembre.

>> Lire: A Fribourg, la PLR Johanna Gapany ravit le siège du PDC Beat Vonlanthen

Les résultats des seconds tours ont également quelque peu redistribué les cartes au National. Dans les cantons de Genève et Vaud, l'élection aux Etats de deux écologistes préalablement élues au National, Lisa Mazzone et Adèle Thorens, entraîne l'arrivée au National des deux viennent-ensuite Isabelle Pasquier-Eichenberger à Genève et Valentine Python dans le canton de Vaud.

A Berne, le conseiller national UDC Werner Salzmann a été élu aux Etats dimanche, cédant sa place au député Lars Guggisberg.

Majorité de nouvelles têtes Vertes

Sans surprise, le Parti écologiste compte le plus de novices sous la Coupole. Parmi les 32 nouveaux élus romands et bernois, 12 -soit plus du tiers- viennent des rangs verts. Dans tous les cantons à part le Jura, le parti écologiste a gagné un voire deux sièges au National, entraînant un renouvellement des effectifs.

Les deux sièges supplémentaires gagnés par Les Verts dans le canton de Vaud vont à Léonore Porchet et Sophie Michaud Gigon. Deux conseillers nationaux verts genevois vont aussi faire leur entrée au Parlement, Nicolas Walder et Delphine Klopfenstein-Broggini.

Les sections fribourgeoise et valaisanne ont chacune gagné un premier siège au National, attribués respectivement à Gerhard Andrey et Christophe Clivaz.

A Neuchâtel, Les Verts se paient le luxe d'envoyer une nouvelle tête écologiste, Céline Vara, au Conseil des Etats. Au National, c'est Fabien Fivaz qui fête son élection.

Portés par la vague verte, les Vert'libéraux, eux aussi, ont gagné un siège au National dans les cantons de Vaud (François Pointet), Genève (Michel Matter) et Berne (Melanie Mettler).

Quelques ténors de la politique cantonale

Parmi les nouveaux arrivants romands, on retrouve aussi plusieurs poids lourds de la politique cantonale, à l'instar de l'ancien conseiller d'Etat socialiste vaudois Pierre-Yves Maillard - déjà conseiller national lors de la 46e législature -, de son ancienne collègue libérale-radicale au gouvernement vaudois Jacqueline de Quattro ou encore de deux anciens ministres jurassiens Elisabeth Baume-Schneider et Charles Juillard, élus au Conseil des Etats.

Pauline Turuban

Publié dimanche à 16:47 - Modifié dimanche à 16:47

Un Parlement plus jeune, plus vert, plus féminin

Au total, 60 nouveaux élus, soit près du tiers des 200 membres, vont faire leur entrée à la Chambre du peuple. C'est 12 de plus qu'il y a quatre ans mais ce n'est pas un record. On compte parmi les nouveaux 33 femmes et 27 hommes, pour une moyenne d'âge de 46 ans (49,9 ans en 2015). Les Verts sont ceux qui totalisent le plus de bizuts: 17, soit l'équivalent du nombre de sièges supplémentaires remportés au National par rapport à 2015.

Au Conseil des Etats, bastion masculin du Parlement, les femmes sont désormais assurées d'être au moins 12, dépassant le record de 2003 avec l'élection de Marina Carobbio dimanche. Quelques seconds tours doivent encore avoir lieu le 24 novembre. (ats)