Publié le 06 mai 2019 à 03:21

Le caisson hyperbare des HUG mis à forte contribution ce week-end

Démonstration de la chambre hyperbare des Hopitaux universitaires de Genève (HUG).
Cinq patients de l'arc jurassien aux HUG pour son caisson hyperbare Le Journal horaire / 1 min. / le 06 mai 2019
Cinq patients de l'arc jurassien ont dû être transportés dimanche aux Hôpitaux universitaires genevois (HUG), direction le caisson hyperbare. Genève dispose du seul centre de médecine hyperbare de Suisse.

Pour des raisons inconnues, un plongeur est remonté trop vite suite à une descente à 50 mètres de profondeur aux abords de Boudry plage sur la rive nord du lac de Neuchâtel, a indiqué la Rega dans un communiqué dimanche. Pris de malaise, de vertige et de douleurs à la nuque, le patient a été examiné par les secouristes sur place, qui ont alarmé la Rega.

Le patient a ensuite été transféré aux HUG pour être traité dans un caisson hyperbare. Dans ce cylindre, il a été exposé à une pression supérieure à la pression atmosphérique, ce qui permet d'accroître l'oxygénation des tissus.

La Rega prend en charge une trentaine de patients en moyenne par année suite à des cas d’accidents de plongée sur environ cinquante à soixante alertes.

Intoxiqués au monoxyde de carbone

Les HUG ont accueilli dans la foulée 4 autres patients destinés au caisson hyperbare. Deux jeunes femmes et deux jeunes hommes ont été intoxiqués au monoxyde de carbone dans une roulotte à Develier (JU), dans l’enceinte d'une manifestation du Tracteur Pulling.

ats/pym

Publié le 06 mai 2019 à 03:21