Modifié le 23 avril 2019 à 15:45

Le TGV Lausanne-Vallorbe-Paris n'est pas menacé, rassure le patron de Lyria

Selon le directeur de Lyria, la ligne TGV Lausanne-Paris via Vallorbe n'est pas menacée.
"La liaison TGV Lausanne-Paris via Vallorbe est pérenne", a rassuré le directeur de la société Lyria. Le Journal horaire / 24 sec. / le 18 avril 2019
Le directeur de la société Lyria, qui exploite les liaisons en TGV entre la Suisse et la France, a assuré jeudi que la liaison entre Lausanne et Paris par Vallorbe était "pérenne", malgré le passage de 4 à 3 aller-retour quotidiens dès décembre 2019.

Le patron de Lyria, Fabien Soulet, a voulu rassurer les entités publiques qui estiment que cette ligne est à terme menacée par les changements: "Il n'y a pas de Lyria sans Jura. Cette ligne fait partie intégrante de notre projet industriel et commercial. C'est la liaison la plus rapide entre Lausanne et Paris", explique-t-il dans une interview au quotidien 24 heures.

"Nous sommes prêts à faire une déclaration officielle à ce sujet pour rassurer l'ensemble des territoires concernés", a ajouté le responsable.

Un TGV de moins

En février dernier, le canton de Vaud et la région Bourgogne-Franche-Comté étaient montés au front après la suppression d'une liaison TGV Paris-Lausanne via Vallorbe à partir du changement d'horaire de décembre 2019. Selon Lyria, la refonte du plan de transport, notamment via Genève, va au contraire développer les liaisons entre la capitale française et la Suisse romande. Les procédures de conciliation ont pour l'heure échoué.

>> Ecouter la réaction de Nuria Gorrite, présidente du Conseil d'Etat vaudois, dans La Matinale:

Lyria ne prévoit plus que trois liaisons Lausanne-Paris quotidiennes via Vallorbe.
Laurent Gilliéron - Keystone
Le Journal horaire - Publié le 13 avril 2019
 

Quatre TGV par jour relient actuellement Lausanne à Paris via Vallorbe, en 3h40. Une cinquième liaison directe entre les deux villes passe par Genève au lieu de Vallorbe, avec un temps de parcours prolongé de 30 minutes (4h10).

Le projet de Lyria est d'augmenter les relations TGV Lausanne-Paris de cinq à six à partir du mois de décembre, mais avec seulement trois courses via Vallorbe et trois autres via Genève et la ligne du Haut-Bugey, rénovée en 2010. L'optimisation des grilles horaire françaises des TGV Lyria permettra de réduire la durée du détour par Genève de 30 à 16 minutes.

Le spectre du Neuchâtel-Paris

Cette annonce a suscité des inquiétudes dans le canton de Vaud et la région française Bourgogne-Franche-Comté, qui craignent que la ligne par Vallorbe soit, à terme, abandonnée. Un scénario qui rappellerait la suppression de la liaison TGV Berne-Neuchâtel-Paris via Pontarlier en 2013. Elle avait été remplacée par une liaison via Bâle après l'ouverture, en 2011, de la ligne à grande vitesse Rhin-Rhône.

>> Regarder le sujet du 19h30 qui évoquait ce risque en 2012:

La liaison TGV vers Paris via Neuchâtel risque d'être supprimée
19h30 - Publié le 19 octobre 2012
 

ats/Vincent Cherpillod

Publié le 18 avril 2019 à 12:09 - Modifié le 23 avril 2019 à 15:45