Modifié le 17 février 2019 à 11:23

Antennes suisses de SOS Méditerranée mobilisées pour un nouveau bateau

Un marin sauveteur à bord de l'Aquarius en août 2018.
Les antennes suisses de SOS Méditerranée mobilisées pour un nouveau bateau Le Journal horaire / 1 min. / le 17 février 2019
Après la fin des activités de l'Aquarius pour sauver les migrants en mer, les bénévoles suisses de l'ONG SOS Méditerranée se mobilisent. Ils ont organisé un événement samedi à Neuchâtel.

Les antennes suisses de l'ONG en appellent aux citoyens. C'est dans ce cadre qu'une exposition-photo et un souper de soutien ont été organisés samedi sur un navire de la Société de Navigation sur les Lacs de Neuchâtel et Morat, dans le port de Neuchâtel.

Six décès chaque jour en mer

Deux mois après la fin définitive des activités de l'Aquarius, les bénévoles suisses estiment qu'il y a urgence. "Aujourd'hui en mer, ce sont six personnes qui meurent tous les jours", rappelle Laurianne Altwegg, de l'antenne neuchâteloise récemment créée. "Et on a du mal à comprendre qu'on empêche des ONG d'aller sauver des gens en mer alors que c'est le droit maritime international. C'est ne pas respecter les droits humains que de ne pas sauver ces gens."

L'urgence de la mission

La militante relève qu'il est particulièrement important que la population soutienne cette activité et permette aux bateaux de repartir au plus vite en mer. "Actuellement, il n'y a aucun bateau en Méditerranée, tous ont dû arrêter leurs activités du fait des pressions politiques", rappelle Laurianne Altwegg. "Il est vraiment temps de continuer cette mission de sauvetage."

Et pour soutenir elle aussi la reprise de ces opérations de secours, l'antenne valaisanne de SOS Méditerranée propose une pièce de théâtre au Théâtre Alizé, à Sion, dimanche après-midi.

Propos recueillis par Julien Bangerter/oang

Publié le 17 février 2019 à 09:57 - Modifié le 17 février 2019 à 11:23