Modifié

Les Etats-Unis ont remis leur réponse à la Russie sur l'Ukraine, les négociations continuent

Les Etats-Unis ont remis leur réponse à la Russie sur l'Ukraine. [Maxim Shemetov - Reuters]
Les Etats-Unis refusent de fermer la porte de l’OTAN à l’Ukraine, comme le demande Moscou / La Matinale / 1 min. / le 27 janvier 2022
Les Etats-Unis ont rejeté mercredi, dans leur réponse écrite à la Russie, une des principales demandes de Moscou, en refusant de fermer la porte de l'Otan à l'Ukraine, mais assurent avoir proposé une "voie diplomatique" pour éviter une nouvelle guerre.

La missive remise à la Russie mercredi offre "une voie diplomatique sérieuse si la Russie le souhaite", a déclaré le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken, se disant prêt à parler à son homologue russe Sergueï Lavrov "dans les prochains jours".

"Nous avons clairement fait savoir que nous étions déterminés à maintenir et défendre la souveraineté et l'intégrité territoriale de l'Ukraine, et le droit des Etats à choisir leur propres dispositions de sécurité et leurs alliances", a déclaré le secrétaire d'Etat américain à la presse.

Anthony Blinken a noté que la réponse des Etats-Unis ne serait pas rendue publique "parce que nous pensons que la diplomatie a de meilleures chances de réussir", mais il en a divulgué quelques points.

"Porte ouverte à l'Otan"

"Sans entrer dans les détails du document, je peux vous dire qu'il réitère ce que Washington dit publiquement depuis des semaines et en un sens depuis de nombreuses années: que nous défendons le principe de la porte ouverte à l'Otan", a-t-il précisé.

"Nous y parlons de la possibilité de mesures de transparence réciproques en ce qui concerne nos postures militaires ainsi que de mesures pour améliorer la confiance en ce qui concerne les exercices militaires et les manoeuvres en Europe", a-t-il ajouté.

Dans ce document, élaboré en coordination avec Kiev et les Européens, Washington propose aussi de relancer les négociations avec la Russie sur le contrôle des armements, notamment sur la question des missiles stratégiques et des armes nucléaires stationnées en Europe.

Les Américains et l'Alliance atlantique ont remis en parallèle mercredi deux lettres distinctes à Moscou pour répondre aux projets de traités que leur avaient adressés les Russes mi-décembre.

Rencontre à Paris

Au moment de la remise du document à Moscou, une réunion entre négociateurs russes, ukrainiens, français et allemands était en cours à Paris

"Il est très encourageant que les Russes aient accepté de ré-entrer dans ce format diplomatique, le seul où les Russes sont parties prenantes. Cette réunion donnera une indication claire sur l'état d'esprit du Kremlin, avant l'entretien vendredi entre Emmanuel Macron et le président russe Vladimir Poutine", a estimé l'Elysée.

>> L'Union européenne est-elle la clef d'une sortie de crise pour l’Ukraine? Ecouter l'interview d'Eric Maurice, responsable de la Fondation Robert Schuman, dans Forum:

L'Union Européenne est-elle la clef d'une sortie de crise pour l’Ukraine? Interview d’Eric Maurice [RTS]
L'Union Européenne est-elle la clef d'une sortie de crise pour l’Ukraine? Interview d’Eric Maurice / Forum / 7 min. / le 26 janvier 2022

Citoyens américains appelés à quitter l'Ukraine

L'ambassade américaine à Kiev a "exhorté" mercredi les citoyens américains se trouvant en Ukraine à quitter le pays sans tarder en raison de la menace "accrue" d'une invasion russe.

"L'ambassade des Etats-Unis exhorte les citoyens américains à envisager de partir maintenant", a indiqué l'ambassade sur son site. "La situation sécuritaire en Ukraine continue d'être imprévisible en raison de la menace accrue d'une action militaire russe et peut se détériorer sans préavis".

Washington avait annoncé dimanche le rappel de certains diplomates et de leurs familles, avant le Royaume-Uni lundi, puis le Canada mardi. Une décision toutefois jugée "prématurée" et "excessive" par les autorités ukrainiennes.

asch avec agences

Publié Modifié

Des casques allemands et des obus tchèques

Le gouvernement allemand, qui refuse de livrer des armes à l'Ukraine malgré la menace russe, a annoncé mercredi la fourniture de 5000 casques militaires, s'attirant critiques et moqueries en Ukraine et dans les rangs de l'opposition.

"C'est de l'équipement, ce ne sont pas des armes. Mais cela aide, cela apporte un soutien. Et c'est exactement comme ça que nous allons continuer à travailler dans ce conflit", a ajouté la ministre du gouvernement d'Olaf Scholz devant la presse. "C'est un signal très clair: nous sommes à vos côtés", a-t-elle lancé en direction de l'Ukraine.

4000 obus

Le ministre tchèque de la Défense a de son côté annoncé mercredi qu'il allait fournir 4000 obus d'artillerie dans les jours à venir à l'Ukraine.

"Le don d'une valeur de plus de 36,6 millions de couronnes (1,5 million d'euros) a été approuvé par le gouvernement ajourd'hui" mercredi, a déclaré le porte-parole du ministère Jakub Fajnor à l'AFP