Modifié

Le G7 lance un plan mondial d'infrastructures pour contrer la Chine

Les dirigeants du G7 défendent un plan mondial sur les infrastructures afin d'aider les pays défavorisés [RTS]
Les dirigeants du G7 défendent un plan mondial sur les infrastructures afin d'aider les pays défavorisés / 19h30 / 1 min. / le 12 juin 2021
Le G7 a lancé samedi un vaste plan mondial d'infrastructures pour les pays pauvres et émergents, à l'initiative du président américain Joe Biden. Il s'agit par là aussi de concurrencer les initiatives chinoises des "Nouvelles routes de la Soie".

Ce projet des grandes puissances baptisé "Reconstruire le monde en mieux" devrait aider ces pays à se relever de la pandémie, en se focalisant sur le climat, la santé, le numérique et la lutte contre les inégalités, annonce la Maison Blanche dans un communiqué.

Le président américain Joe Biden et ses partenaires du G7 espèrent que ce programme permettra de conclure des partenariats transparents en matière d'infrastructures pour combler d'ici 2035 des besoins en la matière estimés à 40'000 milliards de dollars dans les pays à revenus faibles et intermédiaires, a dit la Maison Blanche.

L'administration américaine estime que des centaines de milliards de dollars pourront être mobilisés, notamment grâce au secteur privé.

>> Lire aussi: Les pays du G7 adoptent un plan pour prévenir les futures pandémies

Le G7 et ses alliés tenteront, via cette initiative, de mobiliser des fonds privés dans des domaines tels que le climat, la santé et la sécurité sanitaire, le numérique et l'égalité entre les sexes, a précisé la Maison blanche.

On ignore dans l'immédiat les modalités exactes de cette initiative ainsi que les sommes qui seront finalement distribuées.

"Proposer une autre vision"

"Il ne s'agit pas de pousser les pays à choisir entre les Etats-Unis et la Chine. Il s'agit de proposer une autre vision et une autre approche", a assuré un haut responsable américain.

Les dirigeants, rejoints par leurs homologues de Corée du Sud, d'Afrique du Sud et d'Australie, ainsi que d'Inde virtuellement, vont consacrer une partie de l'après-midi aux questions de politiques étrangères. Ils ont déjà prévenu qu'ils entendaient affirmer leurs "valeurs" de démocraties libérales.

Route de la soie lancée en 2013

Le projet de nouvelle Route de la soie a été lancé en 2013 par le président chinois Xi Jinping. Il consiste à financer des investissements et des projets de développement de l'Asie à l'Europe et jusqu'en Afrique.

Dans ce cadre, plus de 100 pays ont déjà signé des accords avec la Chine pour développer des liaisons ferroviaires, des ports, des autoroutes ou d'autres types d'infrastructures.

>> Revoir le sujet de Géopolitis sur les ambitions chinoises sur le continent africain

Comment la Chine tisse sa toile en Afrique [RTS]
Comment la Chine tisse sa toile en Afrique / Geopolitis / 2 min. / le 11 avril 2021

>> Lire aussi: "Non, la Chine n'a pas une volonté d'hégémonie sur le monde"

asch avec les agences

Publié Modifié