Modifié le 10 novembre 2018 à 13:26

Donald Trump juge très insultante l'idée d'armée européenne d'Emmanuel Macron

Emmanuel Macron reçoit Donald Trump à l'occasion des commémorations du centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale.
Donald Trump à Paris pour commémorer les 100 ans de l'Armistice Le 12h30 / 2 min. / le 10 novembre 2018
Donald Trump a jugé "très insultant" que son homologue français Emmanuel Macron ait proposé la création d'une armée européenne.

Selon les termes du président américain, Emmanuel Macron aurait fait cette proposition afin que l'Union puisse se protéger "face aux Etats-Unis, à la Chine et à la Russie"

"Très insultant, mais peut-être l'Europe devrait-elle payer sa part du budget de l'OTAN, que les Etats-Unis assument largement", a-t-il écrit sur Twitter à son arrivée à Paris, où il doit assister aux commémorations de la fin de la Première Guerre mondiale.

L'Elysée a réagi dans la matinée, évoquant une "confusion" dans l'interprétation des propos du président français. Emmanuel Macron "n'a jamais dit qu'il fallait créer une armée européenne contre les Etats-Unis", a précisé la présidence française. Mais dans la mesure où le retrait américain  annoncé du traité sur les armes nucléaires à portée intermédiaire (INF), "concerne la sécurité de l'Europe, il faut que l'Europe puisse être associée au dialogue sur ce sujet", a-t-on poursuivi.

"Véritable armée européenne"

Emmanuel Macron a prôné mardi la création d'une "vraie armée européenne" pour que l'Union ne dépende pas seulement des Etats-Unis face à une Russie "menaçante".

"On ne protégera pas les Européens si on ne décide pas d'avoir une vraie armée européenne face à la Russie qui est à nos frontières et qui a montré qu'elle pouvait être menaçante", a-t-il poursuivi.

"On doit avoir une Europe qui se défend davantage seule, sans dépendre seulement des Etats-Unis, et de manière plus souveraine".

agences/br

Publié le 10 novembre 2018 à 04:28 - Modifié le 10 novembre 2018 à 13:26

Programme du week-end

Emmanuel Macron recevra Donald Trump samedi à l'Elysée pour un entretien suivi d'un déjeuner en présence de leurs épouses.

Les deux hommes se retrouveront dimanche matin pour la cérémonie du 11 novembre sous l'arc de Triomphe en compagnie d'une soixantaine d'autres chefs d'Etat et de gouvernement, dont Vladimir Poutine et Angela Merkel.

Le président américain n'assistera en revanche pas au "forum pour la paix" programmé dans l'après-midi.