Modifié le 06 novembre 2018 à 21:29

Bill Gates apporte son soutien à "la révolution des WC" en Chine

Bill Gates défend les toilettes pour tous à Pékin, 06.11.2018.
Bill Gates défend les toilettes pour tous à Pékin, 06.11.2018. [Nicolas Asfouri - AFP]
Pot d'excréments à la main, le milliardaire et philanthrope américain Bill Gates a rendu hommage, mardi à Pékin, aux efforts faits par la Chine pour améliorer l'hygiène de ses toilettes publiques.

A la tête de sa fondation humanitaire, la Bill & Melinda Gates Foundation, le fondateur de Microsoft a consacré une partie de sa fortune à la généralisation des toilettes dans le monde, en particulier des toilettes sèches utilisables dans les zones en manque d'eau.

Présent à Pékin à l'occasion d'un forum sur cette problématique, Bill Gates a tenu à attirer l'attention sur le manque de WC dans les pays en développement.

"Pas juste une question de qualité de vie"

"Dans les endroits qui n'ont pas d'assainissement, il y en a beaucoup plus que là-dedans", a-t-il déclaré à la tribune, montrant le pot posé à côté de lui. "Quand les enfants vont jouer dehors, ils sont exposés à ça tout le temps", a martelé le milliardaire. "Ce n'est pas juste une question de qualité de vie, c'est lié aux maladies, à la mort et à la malnutrition".

Bill Gates a rendu hommage aux efforts faits par la Chine en la matière, alors que le président Xi Jinping fait campagne lui-même pour une "révolution des toilettes" dans la deuxième économie mondiale.

Une urgence sanitaire pour la Planète

Chargée de projets à l'ONG Global Institute for Water, Environment & Health (GIWEH) basée à Genève, Morgane Anziani rappelle dans l'émission Forum que 2,3 milliards de personnes ne disposent toujours pas d'accès à des sanitaires corrects dans le monde. "Et cela cause plus de 1,5 million de décès par an dont 360'000 enfants qui meurent directement d'un manque d'assainissement." On peut donc clairement parler d'urgence sanitaire.

Le fait que le philanthrope américain s'engage est une bonne chose, selon cette représentante d'ONG. "Derrière Bill Gates, il y a évidemment beaucoup d'argent. Donc s'il arrive à amener la communauté internationale à s'intéresser à ce sujet, cela peut aider à sensibiliser les politiques."

D'autant que cette problématique reste encore largement taboue: "Les excréments et l'urine sont quelque chose dont les gens n'aiment pas parler, dans aucune société", rappelle Morgane Anziani.

>> Ecouter l'interview de Morgane Anziani dans Forum:

Bill Gates défend son projet de toilettes pour tous à Pékin, 06.11.2018.
Thomas Peter - Reuters
Forum - Publié le 06 novembre 2018
 

afp/oang

Publié le 06 novembre 2018 à 19:14 - Modifié le 06 novembre 2018 à 21:29