Une vue du Capitole à Washington.

Minute par minute

Publié le 06 novembre 2018 - Modifié jeudi à 15:40

Les républicains renforcent leur mainmise au Sénat et les démocrates prennent la Chambre des représentants

- Les démocrates ont pris le contrôle de la Chambre des représentants lors des élections de mi-mandat aux Etats-Unis. Ils devraient rafler 229 sièges sur 435.

- En revanche, le Parti républicain a renforcé sa majorité au Sénat, deux ans après la victoire de Donald Trump à l'élection présidentielle. Il devrait glaner 53 fauteuils sur 100.

- Les Américains ont ainsi élu un Congrès divisé, promesse d'une fin de mandat mouvementée pour Donald Trump: les démocrates sont désormais en mesure d'entraver une grande partie de son programme à la chambre basse.

- Deux ans après la présidentielle, les Américains étaient appelés aux urnes mardi pour les élections de mi-mandat, une série de scrutins nationaux et locaux, qui vise notamment à renouveler les 435 sièges de la Chambre des représentants, ainsi qu'un tiers des postes du Sénat.

Suivi assuré par France-Anne Landry et Caryl Bussy

Événements clés
Afficher
Masquer

  • 22h38

    Wall Street finit en forte hausse

    Wall Street a terminé en forte hausse mercredi au lendemain des élections de mi-mandat, affichant sa satisfaction d'en avoir terminé avec l'incertitude liée à ce scrutin malgré la perspective de blocage législatif que suggère un Congrès divisé.

    Selon les résultats définitifs à la clôture, l'indice vedette de Wall Street, le Dow Jones Industrial Average, a pris 2,13%, à 26'180,30 points.

    L'indice Nasdaq, à forte coloration technologique, a avancé de 2,64%, à 7570,75 points.

  • 21h05

    Le ministre de la Justice Jeff Sessions limogé

    Le président américain Donald Trump a annoncé mercredi dans un tweet le départ de son ministre de la Justice Jeff Sessions. Ce limogeage pourrait avoir des conséquences sur la très sensible enquête russe.

    Il venait pourtant de participer pendant une heure et demie à une conférence de presse sur les conséquences des élections de mi-mandat, au cours de laquelle il n'a pas évoqué ce remaniement.

    >> En lire plus: Le ministre de la Justice américain Jeff Sessions limogé par Donald Trump

    Cette décision devrait encore accroître les tensions avec les démocrates qui accusent le président de vouloir entraver le cours de la justice sur une éventuelle collusion et son équipe de campagne et la Russie.

  • 20h48

    "La Chambre des représentants peut tout bloquer"

    L'analyse de Philippe Revaz: "La Chambre des Représentants peut tout bloquer. Elle peut exiger des auditions, des documents ou encore enquêter."

    Philippe Revaz "La Chambre des Représentants peut tout bloquer. Elle peut exiger des auditions, des documents ou encore enquêter."
    19h30 - Publié le 07 novembre 2018

  • 20h40

    "Donald Trump n'est pas un phénomène passager"

    Pour la politologue Nicole Bacharan, "Donald Trump n'est pas un phénomène passager. Il a galvanisé sa base et a su convaincre."

    Nicole Bacharan, politologue "Donald Trump n'est pas un phénomène passager. Il a galvanisé sa base et a su convaincre."
    19h30 - Publié le 07 novembre 2018

  • 18h45

    Débat: que sera la deuxième partie de la présidence Trump?

    Participation électorale sans précédent, nombre record de femmes élues à la Chambre des représentants, camp démocrate qui marque des points, mais président républicain qui parle d'un "énorme succès": le bilan de ces élections de mi-mandat permet d'esquisser ce à quoi pourrait ressembler la deuxième partie de mandat de Donald Trump.

    >> Ecouter le débat, dans l'émission Forum, entre l'économiste Nicolas Lecaussin, le conseiller d'Etat PLR vaudois Philippe Leuba et l'historien Jérôme Gygax:

    Le parlement américain sera désormais divisé en deux majorités différentes.
    Erik S. Lesser - EPA/Keystone
    Forum - Publié le 07 novembre 2018

  • 18h35

    "C'est un début", estime Barack Obama

    L'ancien président des Etats-Unis Barack Obama a estimé mercredi que les résultats des élections de mi-mandat étaient "un début", au lendemain de la reconquête par les démocrates de la Chambre des représentants au Congrès américain.

    "Notre travail continue", a-t-il déclaré dans un communiqué. "Le changement dont nous avons besoin ne viendra pas d'une unique élection - mais c'est un début. La nuit dernière, les électeurs à travers le pays l'ont enclenché".

    L'ancien président démocrate, en retrait de la vie politique depuis qu'il a quitté la Maison Blanche, s'était néanmoins largement impliqué dans la campagne.

  • 18h30

    Donald Trump évoque "un grand jour" pour les Républicains

    Le président des Etats-Unis Donald Trump a évoqué mercredi "un grand jour" pour les républicains, au lendemain d'élections de mi-mandat lors desquelles les démocrates ont repris la majorité à la chambre basse du Congrès mais ne sont pas parvenus à faire de même au Sénat.

    "C'était un grand jour, un jour incroyable", a déclaré Donald Trump lors d'une conférence de presse à la Maison Blanche. "Le parti républicain a défié l'histoire pour étendre notre majorité au Sénat et en déjouant de façon importante les prévisions à la Chambre" des représentants, a-t-il jugé.

    Le président américain a également précisé qu'il espère pouvoir travailler "ensemble" avec les Démocrates, notamment sur les domaines de la santé, les infrastructures, le commerce ou encore la croissance économique.

    >> Ecouter le sujet de Raphaël Grand dans Forum:

    Donald Trump lors de la conférence de presse à la Maison Blanche, 07.11.2018.
    Evan Vucci - AP/Keystone
    Forum - Publié le 07 novembre 2018

  • 16h45

    Le point sur les résultats

    - Sénat : Démocrates : 45 - Républicains : 51 (majorité requise : 51 sièges). Le parti de Donald Trump gagne 2 sièges.

    - Chambre des représentants : Démocrates : 220 (+27 ) - Républicains : 193 (majorité requise : 218 sièges).

    - Gouverneurs : Démocrates : 22 - Républicains : 25 (50 postes en jeu). 
    Les démocrates gagnent 7 postes.

  • 12h45

    Les minorités mieux représentées

    Plusieurs étoiles montantes du parti démocrate n'ont pas réussi leur pari même si les minorités sont mieux représentées dans le paysage politique de ce mi-mandat. Et les femmes sont en force.

    La Chambre des représentants devrait compter 15 femmes de plus. Des femmes, et aussi des députées-symboles des minorités.
    12h45 - Publié le 07 novembre 2018

    >> Lire aussi: Au Congrès américain, la victoire des femmes face à Donald Trump

  • 12h00

    Le point sur les résultats

    - Sénat : Démocrates : 45 - Républicains : 51 (majorité requise : 51 sièges). Le parti de Donald Trump gagne 2 sièges.

    - Chambre des représentants : Démocrates: 219 (+26 ) - Républicains : 193 (majorité requise : 218 sièges).

    - Gouverneurs : Démocrates : 22 - Républicains : 25 (50 postes en jeu). 
    Les démocrates gagnent 7 postes.

    >> Les principaux résultats passés en revue dans le 12h45

    "On peut parler de victoire pour les Démocrates, mais les Etats conservateurs sont restés fidèles à Donald Trump."
    12h45 - Publié le 07 novembre 2018
     

    >>  Le résumé du 12h30

    Mike Levin, candidat démocrate pour la Chambre des représentants, célèbre sa victoire.
    David Maung - Keystone
    Le 12h30 - Publié le 07 novembre 2018

  • 11h45

    "Les hostilités sont ouvertes"

    "Les démocrates vont désormais pouvoir brider Donald Trump (...) Les hostilités sont ouvertes". L'analyse de Philippe Revaz, correspondant aux Etats-Unis

    Analyse Revaz
    L'actu en vidéo - Publié le 07 novembre 2018

  • 10h30

    La présidentielle 2020 se profile

    Donald Trump a dit à plusieurs reprises qu'il briguera un second mandat. Une fois les élections de mi-mandat passées, ses adversaires vont commencer à se profiler.

    L'ancien vice-président américain Joe Biden fait figure de favori pour la course à l'investiture démocrate en vue de la présidentielle de 2020, selon un sondage Reuters-Ipsos publié mercredi.

    L'ancien bras droit de Barack Obama est crédité de 29% des intentions de vote, soit sept points de plus que le sénateur Bernie Sanders, qui s'est incliné en 2016 face à Hillary Clinton. Viennent ensuite les sénateurs du New Jersey Cory Booker, du Massachusetts Elizabeth Warren et de Calfornie Kamala Harris, qui sont à égalité.

    Le sondage a été effectué en ligne mardi auprès de 38'196 électeurs de 37 Etats.

  • 09h35

    Nombre de femmes record

    Le nombre de femmes qui siégeront à la Chambre des représentants est plus élevé que jamais, ressort-il des résultats provisoires des élections de mi-mandat cités par l'agence Associated Press (AP). Au moins 99 femmes ont été élues à la chambre basse du Congrès, contre 84 dans l'assemblée sortante.

    Selon AP, 237 femmes se sont portées candidates à la Chambre cette année. Jamais autant de femmes, ni de femmes issues de minorités, n'ont été élues, surtout du côté démocrate où la colère anti-Trump s'est cristallisée dans un nouveau souffle politique.

    >> Lire: Au Congrès américain, la victoire des femmes face à Donald Trump

  • 09h00

    Les démocrates majoritaires à la Chambre

    Les démocrates viennent de décrocher formellement  la majorité absolue de 218 sièges à la Chambre des représentants. Ce résultat représente un gain de 26 sièges par rapport à la Chambre sortante.

  • 08h30

    Le point sur les résultats

    - Sénat : démocrates : 43 - Républicains : 51 (majorité requise : 51 sièges). 
    Le parti de Donald Trump gagne 3 sièges.

    - Chambre des représentants : démocrates 213 - Républicains : 191 (majorité requise : 218 sièges). Les démocrates gagnent 26 sièges.

    - Gouverneurs : Démocrates : 21 - Républicains : 25 (50 postes en jeu). Les démocrates gagnent 6 postes.

  • 08h15

    L'enjeu de l'électorat féminin

    "Les femmes blanches de banlieue sont un groupe démographique clef : c'est une catégorie d'électrices qui joue un rôle pivot dans les élections", indique Paul Vallet, historien et chercheur associé au Geneva Center for Security Policy (GCSP).

    "Avec George W. Bush, on sait que le parti républicain a beaucoup investi dans les femmes. (...) Il y a eu un excès de confiance chez Hillary Clinton, lors de l’élection à la présidence. Beaucoup de femmes blanches ont voté pour Donald Trump. Les démocrates devaient reconquérir cet électorat", estime l'expert.

    >> L'interview de Paule Vallet dans la Matinale

    Interview de Paul Vallet
    L'actu en vidéo - Publié le 07 novembre 2018

    L’électorat féminin s'est mobilisé, selon Karen Olson, membre des Democrats Abroad Switzerland (DAS). "270 femmes se sont présentées pour ces élections : c'est une première. Elles ont été inspirées par leurs valeurs, qui ne sont pas celles de Donald Trump.  Le mouvement #MeToo et l’élection de Brett Kavanaugh ont joué un rôle, car les droits acquis des femmes ont été attaqués", estime-t-elle.

    "C'est la diversité et les femmes qui l'emporte pour la première fois. Nous avons la première Amérindienne élue au Congrès et deux femmes musulmanes aussi. On a aussi la plus jeune femme élue à 29 ans à New York", ajoute Karen Olson.

    >> L'interview de Karen Olson dans la Matinale

    Karen Olson, membre des démocrates Abroad en Suisse.
    RTS
    La Matinale - Publié le 07 novembre 2018

  • 07h55

    "Une grande victoire pour la démocratie américaine"

    "C'est une grande victoire pour la démocratie américaine. Une chambre du Congrès, c'est important pour la surveillance de la Maison Blanche et le business de Donald Trump", estime Jim Arkedis, consultant démocrate et ancien des services de renseignement de la marine américaine.

    >> L'interview de Jim Arkedis dans La Matinale

    Jim Arkedis, consultant démocrate, ancien des services de renseignement de la marine américaine.
    RTS
    La Matinale - Publié le 07 novembre 2018

  • 07h45

    "Un résultat positif pour le président"

    Pour Rose Ghawji, présidente du club Donald Trump France, "il est normal de perdre. Nous nous attendions à ce résultat". Dans la Matinale de La Première, elle estime que c'est "positif" pour Donald Trump, car "à la fin de son mandat, il pourra se retourner en disant: j’ai fait tout ce que je pouvais pour le pays, mais à cause des démocrates, je n'ai pas pu tout accomplir… donc en 2020, donnez-moi une chance de réussir et d’aller jusqu'au bout".

    >> L'interview de Rose Ghawji dans La Matinale

    Rosine Gawji, présidente du club Donald Trump France.
    RTS
    La Matinale - Publié le 07 novembre 2018

  • 07h30

    "Donald Trump face à un Congrès bien plus agressif"

    L'analyse de Raphaël Grand, correspondant aux Etats-Unis.

  • 06h55

    Les sièges au Sénat et à la Chambre des représentants

    D'après les projections du New York Times, les démocrates vont obtenir 228 sièges contre 207 aux républicains à la Chambre des représentants, dont ils n'avaient plus le contrôle depuis huit ans. Il faut 218 sièges pour avoir la majorité.

    Jusqu'ici, les républicains disposaient d'une majorité confortable à la Chambre (235 contre 193).

    Au Sénat, les républicains sont en passe de renforcer leur mainmise avec 53 sièges contre 47 aux démocrates. Le parti de Donald Trump a d'ores et déjà remporté 51 fauteuils (seuil de la majorité), soit le niveau atteint en 2016.

  • 06h45

    Les démocrates appellent à l'unité

    La cheffe des démocrates à la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, a promis mardi un nouvel équilibre des pouvoirs aux Etats-Unis. Selon elle, les Américains, qui ont redonné un contrôle partiel du Congrès au parti démocrate, "en ont assez des divisions".

    "Un Congrès démocrate va oeuvrer à des solutions qui nous rassemblent, car nous en avons tous assez des divisions", a déclaré Nancy Pelosi, en annonçant la "restauration des pouvoirs et contrepouvoirs constitutionnels".

  • 06h35

    Premières Amérindiennes élues

    Sharice Davids et Deb Haaland sont devenues les premières Amérindiennes élues au Congrès. Ces deux démocrates l'ont emporté dans la course à la Chambre au Kansas et au Nouveau-Mexique.

    Avocate, férue d'arts martiaux et ouvertement homosexuelle, Sharice Davids, 38 ans, l'a emporté sur des terres conservatrices face au républicain Kevin Yoder.

    La démocrate du Kansas Sharice Davids est devenue la première Amérindienne à être élue au Congrès américain. La démocrate du Kansas Sharice Davids est devenue la première Amérindienne à être élue au Congrès américain. [EPA/JIM LO SCALZO - Keystone]

    Deb Haaland, 57 ans, est quant à elle une mère célibataire issue de la tribu Laguna Pueblo, qui a vaincu l'alcoolisme et subsisté grâce à des bons d'alimentation.

    Plus d'une dizaine d'hommes amérindiens avaient déjà été élus mais, jusque-là, aucune femme issue des communautés autochtones. D'origine amérindienne, Deb Haaland a été élue au Nouveau-Mexique. D'origine amérindienne, Deb Haaland a été élue au Nouveau-Mexique. [Brian Snyder - Reuters]

  • 06h10

    Alexandria Ocasio-Cortez, élue plus jeune membre du Congrès

    La jeune Hispanique Alexandria Ocasio-Cortez, 29 ans, nouvelle égérie d'une vague de femmes et de minorités qui tirent le parti démocrate vers la gauche, a été élue plus jeune membre du Congrès, selon plusieurs médias américains.

    Alexandria Ocasio-Cortez sera la plus jeune membre du Congrès. Alexandria Ocasio-Cortez sera la plus jeune membre du Congrès. [Andrew Kelly - Reuters] Elle a largement battu son adversaire républicain Anthony Pappas, dans une circonscription new-yorkaise à cheval entre le Queens et le Bronx, acquise aux démocrates.

  • 06h00

    Deux premières femmes musulmanes élues au Congrès

    Ilhan Omar et Rashida Tlaib sont devenues les deux premières femmes de confession musulmane à être élues au Congrès américain.

    Ces deux candidates démocrates, respectivement du Minnesota et du Michigan, ont été élues à la Chambre des représentants. "On a réussi, ensemble. Merci!", a tweeté Ilhan Omar, une réfugiée somalienne, avant d'écrire à l'attention de Rashida Tlaib, née à Détroit de parents immigrés palestiniens: "J'ai hâte de siéger avec toi, inchallah".

  • 05h54

    Les républicains restent majoritaires au Sénat

    Les républicains ont conservé leur majorité au Sénat en atteignant formellement la barre des 51 élus. Le parti de Donald Trump devrait même affirmer légèrement sa mainmise.

  • 05h45

    Mitt Romney élu au Sénat

    L'ex-candidat conservateur à la présidentielle américaine, Mitt Romney, a été élu au Sénat mardi. Il signe ainsi son retour en politique.

    Le républicain a battu la démocrate Jenny Wilson dans l'Etat de l'Utah, où vit une importante population de confession mormone comme lui et qui n'a pas envoyé de démocrate au Sénat depuis plus de 40 ans.

  • 05h30

    Le démocrate Andrew Gillum reconnaît sa défaite en Floride

    Le candidat démocrate noir au poste de gouverneur de Floride Andrew Gillum a reconnu sa défaite mardi face au républicain Ron DeSantis. à l'issue d'une campagne marquée par des accusations de racisme.

    "Nous reconnaissons que nous n'avons pas gagné ce soir", a déclaré le maire de Tallahassee, la capitale de l'Etat, devant ses partisans en milieu de soirée. A.Gillum, âgé de 39 ans, espérait devenir le premier gouverneur noir du "Sunshine State".

  • 05h20

    Premier tweet de Donald Trump

    Le président américain Donald Trump a revendiqué mardi soir un "immense succès" électoral. Il a remercié ses partisans qui ont permis aux républicains de conserver la majorité au Sénat, même si les démocrates ont pris le contrôle de la Chambre des représentants.

    "Immense succès ce soir. Merci à tous!", a tweeté le président, qui s'est pleinement investi dans la campagne de ces élections de mi-mandat largement considérées comme un référendum sur sa personne.

  • 05h00

    Etat des lieux à 5h00

    Les démocrates ont pris le contrôle de la Chambre des représentants, selon les médias américains.

    Ils ont arraché plusieurs sièges aux républicains en Floride, dans le Colorado, le Kansas, le New Jersey, en Pennsylvanie et en Virginie.

    Au Sénat, les républicains gardent la majorité, selon les médias. Ils ont notamment remporté l'Etat-clé de l'Indiana.

    Ils ont également enregistré une précieuse victoire en conservant le siège de Ted Cruz au Texas, malgré les millions de dollars dépensés pour soutenir le démocrate Beto O'Rourke, star de la campagne.

  • 04h40

    Les projections du New York Times à 4h40

    Capture.nyJPG
    Capture.nyJPG [www.nytimes.com]

  • 04h35

    Les démocrates reprennent le contrôle de la Chambre des représentants

  • 04h30

    Un gouverneur gay mais pas de gouverneure transgenre

    L'Etat du Colorado a élu un gouverneur ouvertement gay, le démocrate Jared Polis, une première aux Etats-Unis, ont rapporté les médias américains ABC et NBC. Jared Polis, élu à la Chambre des représentants depuis 2008, a battu le républicain Walker Stapleton.

    Elle ne sera pas la première gouverneure transgenre des Etats-Unis: la démocrate Christine Hallquist a été battue dans l'Etat du Vermont par le gouverneur sortant et républicain modéré Phil Scott, selon les chaînes ABC et Fox News.

  • 04h15

    Ted Cruz réélu au Texas

    Le républicain Ted Cruz bat le démocrate Beto O'Rourke au Texas dans la course au Sénat, selon les projections de plusieurs médias. 

    Avec cette victoire de Ted Cruz, les républicains conservent le contrôle du Sénat.

  • 04h00

    Un sénateur démocrate gagne dans un Etat pro-Trump

    Le démocrate Joe Manchin a sauvé son siège de sénateur de Virginie-Occidentale, un Etat convoité par le président américain Donald Trump, qui s'y était largement imposé en 2016.

    Les chaînes CNN, NBC et Fox ont estimé que la victoire de Joe Manchin était acquise face à son adversaire Patrick Morrisey, après dépouillement de la moitié des bulletins.

  • 03h30

    Le Sénat semble s'éloigner pour les démocrates

    Après l'Indiana, le Tennessee, un autre Etat-clé que les démocrates espéraient gagner, reste en mains républicaines. Marsha Blackburn a remporté l'élection sénatoriale face à son adversaire démocrate Phil Bredesen, rapportent les chaînes MSNBC et CNN.

    Cette victoire est très importante pour les républicains. Il sera sans doute très difficile pour les démocrates de remporter le Sénat.

  • 03h20

    Les bureaux de vote ont fermé en Arizona

    Les républicains attendent les résultats en Arizona, où les bureaux de vote viennent de fermer.

  • 03h15

    Victoire républicaine dans l'Indiana

    Les républicains ont remporté mardi un siège-clé de sénateur dans l'Indiana, ce qui pourrait leur permettre de conserver le contrôle du Sénat, selon des résultats diffusés par des médias américains.

    D'après des estimations de CNN et NBC, le démocrate sortant Joe Donnelly ne peut plus revenir sur son adversaire républicain Mike Braun dans cet Etat industriel et agricole remporté par Donald Trump en 2016 et où sa politique économique a séduit les électeurs.

  • 03h10

    Résultat au Texas très serré

    Le démocrate Beto O'Rourke devance le républicain Ted Cruz dans la course au Sénat au Texas, selon des premières projections.

  • 03h00

    Bob Menendez réélu

    Le sénateur démocrate du New Jersey Bob Menendez a été réélu mardi face au républicain Bob Hugin, un soulagement pour les démocrates qui redoutaient que les accusations de corruption contre Bob Menendez ne lui fassent perdre son siège, selon les chaînes NBC et ABC.

  • 02h50

    Plusieurs sénateurs démocrates réélus

    Six sénateurs démocrates devraient être réélus, selon des premiers résultats diffusés par CNN et d'autres médias:

    Elizabeth Warren (Massachusetts), Sherrod Brown (Ohio), Sheldon Whitehouse (Rhode Island), Chris Murphy (Connecticut), Tom Carper (Delaware) et Ben Cardin (Maryland).

  • 02h30

    Un électeur pas comme les autres

    Anthony Ray Hinton est arrivé à son bureau de vote en Alabama parmi les premiers, à 7 heures du matin. Son enthousiasme s’explique aussi par le fait qu’il a été privé de ses droits civiques pendant les 28 ans qu’il a passés dans le couloir de la mort. Il avait été jugé coupable, à tort, du meurtre de deux employés d’un restaurant. Il a été libéré en 2015.

  • 02h00

    Première victoire démocrate

    Les démocrates ont arraché un premier siège aux républicains à la Chambre des représentants, dans une circonscription en Virginie, selon des résultats diffusés par plusieurs médias.

    Les chaînes de télévision CNN et NBC ont estimé que la victoire de la démocrate Jennifer Wexton était acquise face à la représentante républicaine sortante Barbara Comstock avec près de deux tiers des bulletins dépouillés.

    Sur les 23 sièges que les démocrates doivent reprendre à leur adversaire pour reconquérir la chambre basse, il en reste donc encore 22 à remporter.

    Et selon des résultats très partiels, 16 démocrates sont en tête dans des districts d'Etat tenus par des républicains.

  • 01h40

    Les étudiants votent en masse en Arizona

    Plus de 2 heures et demie d'attente pour aller voter à l'Université d'Etat de l'Arizona (ASU). Danse et pizza gratuite pour patienter.

  • 01h10

    Bernie Sanders réélu

    Sans grande surprise, l'actuel sénateur indépendant du Vermont et ancien candidat à la primaire démocrate de 2016, Bernie Sanders, serait réélu, selon les projections de CNN.

    Tim Kaine, ancien colistier d'Hillary Clinton pour la présidentielle de 2016, et actuel sénateur démocrate de Virginie, serait également réélu.

  • 00h20

    Les Américains se bousculent aux urnes

    Le nombre de votants n'est pas centralisé par une autorité électorale unique aux Etats-Unis, mais électeurs et scrutateurs semblaient surpris par l'affluence.

    Les votes par anticipation ont également atteint des records.

    Les élections de mi-mandat sont habituellement marquées par une abstention élevée par rapport aux années présidentielles.

    En 2014, lors des précédentes midterms, sous le second mandat de Barack Obama, la participation avait atteint à peine 42% des inscrits, soit le taux le plus bas depuis 1964.

  • 00h00

    Fermeture des premiers bureaux de vote

    Les premiers bureaux de vote ont fermé leurs portes à 18h00 (00h00 heure suisse) dans une grande partie de l'Indiana, où se tient une élection clé pour le contrôle du Sénat, et la moitié du Kentucky.

  • 22h30

    Problèmes techniques "isolés"

    De longues files d’attente et des machines défectueuses ont été signalées à travers les États-Unis mardi. Le département américain de la Sécurité intérieure a fait état de problèmes techniques "isolés" survenus sur des machines à voter utilisées dans le cadre des élections.

    Un collectif regroupant une centaine d'organisations et associations, qui a mis en place un numéro de téléphone pour signaler toute irrégularité, a affirmé à la mi-journée qu'on lui avait fait état de problèmes sur des machines électorales dans douze Etats au moins.

    Mais selon un responsable de ce ministère, ces difficultés n'ont pas eu d'impact significatif sur la participation électorale. De même, le département de la Sécurité intérieure dispose d'éléments pointant des tentatives limitées de désinformation via les réseaux sociaux.

    Une file d'attente à Atlanta, dans l'Etat de Géorgie.
    Une file d'attente à Atlanta, dans l'Etat de Géorgie. [Jessica McGowan - AFP]

  • 21h20

    Les femmes pourraient faire pencher la balance

    Jamais autant d'électeurs ne se sont rendus aux urnes et l'on s'attend à un taux de participation record aux Etats-Unis. Les femmes pourraient faire pencher la balance en faveur des démocrates: elles leur seraient favorable à 62%. Le chiffre émane du dernier sondage de la chaîne de télévision CNN.

    Ces élections de la mi-mandat enregistrent également un record de femmes candidates. 529 rien que pour le Congrès, dont 262 sont toujours en lice pour les primaires. Une mobilisation féminine à mettre sur la mouvance #metoo et les affaires qui ont émaillé la présidence de Donald Trump.

    >> Voir le sujet du 19h30 sur les électeurs américains:

    Les électeurs américains aux urnes: vote test pour Donald Trump.
    19h30 - Publié le 06 novembre 2018

  • 21h10

    Le bilan de Donald Trump

    Ces élections de mi-mandat se sont transformées en référendum sur la personne et le bilan du président américain Donald Trump. Sa manière d'être sans arrêt à l'offensive est une stratégie d'attaque qui galvanise ses partisans et qui est jugée violente par ses adversaires.

    Sa manière de bousculer les codes et les convenances s'inscrit dans le droit fil de ce qu'il accomplit depuis deux ans. A mi-mandat, Donald Trump peut en tout cas se vanter d'un bon bilan économique.

    >> Voir le sujet du 19h30 sur le bilan de Donald Trump avant les élections de mi-mandat:

    Ces élections de mi-mandat se sont transformées en référendum sur la personne et le bilan de Donald Trump.
    19h30 - Publié le 06 novembre 2018

  • 20h30

    Les correspondants de la RTS en direct des Etats-Unis

    Les élections de mi-mandat, un référendum sur Donald Trump? Les correspondants de la RTS Raphaël Grand et Philippe Revaz décryptaient les enjeux de ces élections et répondaient à toutes vos questions en direct depuis Centreville, dans l'Etat de Virginie.

  • 19h50

    L'électorat latino, enjeu crucial en Arizona

    La mobilisation de l'électorat latino constitue un enjeu crucial pour les démocrates en Arizona. Les latinos représentent en effet 31,4% de la population dans cet Etat, et près du quart de l'électorat local.

    >> Voir le reportage de l'envoyé spécial de la RTS Tristan Dessert en Arizona:

    Reportage Arizona
    L'actu en vidéo - Publié le 06 novembre 2018

  • 19h30

    "Une présidentielle bis"

    Philippe Revaz, correspondant aux Etats-Unis, décrypte les enjeux de ces élections de mi-mandat, ou "midterms", premier rendez-vous électoral national après l'élection de Donald Trump.

  • 19h15

    L'actualité utilisée dans la campagne

    Tout récemment, l'envoi de colis piégés à des personnalités démocrates par un fan de Donald Trump, comme la réaction contestée du président américain à la tuerie dans une synagogue de Pittsburgh, pourraient réveiller des démocrates apathiques, estime Thomas Patterson, professeur de sciences politiques à l'institut Kennedy de Harvard.

    A l'inverse, la marche vers les Etats-Unis de milliers de migrants d'Amérique centrale, que Donald Trump ne cesse de dénoncer dans ses discours, pourrait dynamiser les républicains, déjà mobilisés par la bataille pour la nomination à la Cour suprême du juge conservateur Brett Kavanaugh, accusé d'agression sexuelle.

    >> Voir le sujet du 19h30 sur la question migratoire au coeur de la campagne:

    Aux États-Unis, Donald Trump met la question migratoire au coeur de la campagne des élections de mi-mandat.
    19h30 - Publié le 01 novembre 2018

  • 19h00

    Quels sont les risques pour Donald Trump?

    Les républicains redoutent de perdre le contrôle du Congrès. Si les démocrates prennent la majorité à la Chambre, la probabilité du lancement d'une procédure de destitution contre Donald Trump ("impeachment) augmente grandement.

    Ils prendraient la tête de commissions parlementaires qui pourraient alors notamment enquêter sur les soupçons de collusion entre l'équipe de campagne du milliardaire et la Russie lors de la présidentielle de 2016.

    Si les démocrates parviennent aussi à prendre le contrôle du Sénat, alors ce sont toutes les éventuelles nominations de Donald Trump pour la Cour suprême, le système judiciaire fédéral ou des postes exécutifs au sein de l'administration qui pourraient être bloqués. Le Sénat a le dernier mot sur ces choix présidentiels.

  • 18h45

    Un référendum pro ou anti-Trump?

    Bien que le nom de Donald Trump ne figure pas sur les bulletins de vote, de nombreux Américains perçoivent le scrutin comme un référendum sur le président. Conscient du danger, Donald Trump est monté au créneau pour mobiliser ses électeurs avec des meetings dans huit Etats en moins d'une semaine (Floride, Ohio, Géorgie, Indiana, Missouri, Montana, Tennessee et Virginie occidentale).

    >> Ecouter le sujet de la Matinale sur le rythme effréné de la campagne de Donald Trump:

    Meeting de Trump en Illinois.
    Raphaël Grand - RTS
    La Matinale - Publié le 02 novembre 2018

    Dans des Etats conservateurs comme le Kansas ou la Caroline du Sud, les candidats républicains n'ont aucune raison de se distancer du milliardaire, très populaire auprès de l'électorat local. Mais dans des circonscriptions tiraillées entre démocrates et républicains, le nom du président peut s'avérer toxique. Les candidats de son parti tentent de concentrer leur campagne sur la solide croissance économique tandis que les démocrates font tout pour rappeler ses politiques controversées sur l'immigration, la santé ou le commerce.

  • 18h35

    Les élections américaines vues de Russie et de Chine

    Les deux premières années de Donald Trump à la présidence des Etats-Unis se sont caractérisées par des tensions sans précédent avec la Chine, et des accusations d'ingérence russe dans la campagne présidentielle. Comment observe-t-on les élections de mi-mandat depuis ces deux pays? Les points de vue des correspondants de RTSinfo Michael Peuker (Shanghai) et Jean-Didier Revoin (Moscou).

    >> Ecouter les correspondants de RTSinfo à Moscou et Shanghai dans Forum:

    Vladimir Poutine et Donald Trump en juillet 2017 à Hambourg.
    Evan Vucci - AP/Keystone
    Forum - Publié le 06 novembre 2018

  • 18h30

    La participation, bataille décisive

    Célébrités, chefs d'entreprise, applications pour smartphones: tout le monde, ou presque, pousse les citoyens américains à voter à l'approche d'élections déterminantes pour la suite de la présidence Trump, les adversaires du président ayant intérêt à ce que la participation soit la plus élevée possible.

    >> Voir le sujet du 19h30 sur les démocrates qui espèrent reconquérir l'électorat populaire:

    Elections de mi-mandat aux Etats-Unis: les démocrates espèrent reconquérir l'électorat populaire.
    19h30 - Publié le 02 novembre 2018

    Et selon les chiffres compilés samedi par l'expert Michael McDonald, ce travail porte ses fruits: au moins 34 millions d'Américains ont voté par anticipation, en personne ou par correspondance, soit beaucoup plus qu'aux élections de 2014 (27 millions).

    Les élections de mi-mandat, à mi-parcours entre deux présidentielles, sont traditionnellement marquées par une forte abstention: en 2014, la participation nationale n'avait pas dépassé 37%, au plus bas depuis la Seconde Guerre mondiale.

  • 18h25

    Ambiance dans les bureaux de vote en Virginie

    Des millions d'Américains se rendent aux urnes depuis l'ouverture des bureaux de vote. L'un des correspondants de RTSinfo, Raphaël Grand, s'est rendu dans la matinée en Virginie pour prendre la température des électeurs.

    >> Ecouter le reportage de Raphaël Grand dans l'émission Forum:

    Bureau de vote à Deerfield Beach, en Floride, 06.11.2018.
    Joe Skipper - Reuters
    Forum - Publié le 06 novembre 2018

  • 18h15

    Les sièges en jeu

    L'ensemble des 435 sièges de la Chambre des représentants sont remis en jeu. Les républicains y disposent de la majorité (236-193, avec 6 sièges vacants). Pour reprendre le contrôle de la Chambre basse, les démocrates doivent gagner 23 sièges de plus.

    Au Sénat, qui compte 100 élus, un tiers des postes sont renouvelés tous les deux ans et 35 sièges sont en jeu. Les républicains disposent d'une courte majorité (51-49).Mais la carte électorale est plus défavorable aux démocrates car ils doivent défendre 26 sièges.

    >> Ecouter le sujet du 12h30 sur les différents scénarios:

    Quels scénarios se dessinent aux élections de mi-mandat aux Etats-Unis?
    Justin Lane - EPA/Keystone
    Le 12h30 - Publié le 05 novembre 2018

    Pratiquement toutes les assemblées locales (Chambre et Sénat des Etats), les gouverneurs de 36 Etats sur 50 ainsi que de nombreux autres postes (maires, juges locaux, shérifs) sont renouvelés. Les électeurs se prononceront aussi sur une multitude d'initiatives locales.