Modifié

Elu président, Jair Bolsonaro veut "changer le destin du Brésil"

Présidentielle au Brésil: Jair Bolsonaro du Parti social-libéral s'impose largement, avec 55,2% des voix. [RTS]
Présidentielle au Brésil: Jair Bolsonaro du Parti social-libéral s'impose largement, avec 55,2% des voix. / 12h45 / 2 min. / le 29 octobre 2018
Le candidat d'extrême droite Jair Bolsonaro a été officiellement déclaré dimanche soir élu à la présidence du Brésil par le Tribunal supérieur électoral. Il s'impose avec 55,15% des voix, contre 44,85% pour son rival de gauche, Fernando Haddad.

Dans ses premières déclarations, Jair Bolsonaro a annoncé qu'il gouvernerait la quatrième démocratie la plus peuplée au monde en s'appuyant sur la Bible et la Constitution.

Il a également fait savoir que toutes ses promesses de campagne seraient tenues. "Nous allons ensemble changer le destin du Brésil", a-t-il poursuivi, ajoutant que son élection tournait la page du "communisme".

291018_INFO_BresilProBolsonaro [RTS]
Joie des partisans de Jair Bolsonaro / L'actu en vidéo / 45 sec. / le 29 octobre 2018

Haddad demande le respect pour ses électeurs

Dans son premier discours, le candidat du Parti des travailleurs (PT), Fernando Haddad, n'a pas félicité le vainqueur. En revanche, il a demandé que ses "45 millions d'électeurs soient respectés", alors que Jair Bolsonaro avait, durant sa campagne, promis à ses opposants "la prison ou l'exil".

"Les droits civiques, politiques, du travail et sociaux sont en jeu maintenant", a-t-il dit. "Nous avons la responsabilité de représenter une opposition qui place les intérêts de la Nation au-dessus de tout".

291018_INFO_ReacHaddad [RTS]
Fernando Haddad promet à ses partisans de ne pas les abandonner / L'actu en vidéo / 58 sec. / le 29 octobre 2018

>> La communauté brésilienne de Suisse a également suivi les élections avec attention:

Au premier tour, Jair Bolsonaro a recueilli 46% des voix.  [RTS]RTS
La communauté brésilienne de Suisse a suivi les élections avec attention / La Matinale / 1 min. / le 29 octobre 2018

C'est une défaite de la démocratie au Brésil

L'invité de Romain Clivaz (vidéo) - Jean-Jacques Fontaine, journaliste [RTS]
Jean-Jacques Fontaine, journaliste spécialiste du Brésil

Pour le journaliste Jean-Jacques Fontaine, interrogé lundi dans La Matinale de la RTS, l'élection de Jair Bolsonaro "est une défaite de la démocratie au Brésil, dans la mesure où une partie des personnes qui ont porté Bolsonaro au pouvoir voit d'un assez bon oeil un gouvernement autoritaire."

"Jair Bolsonaro a des déclarations extrêmement fortes, disant qu'il va réarmer la population, que la Constitution peut être changée, que tout peut, finalement, être remis en question", explique ce spécialiste du Brésil.

Une partie de la population brésilienne, notamment les jeunes qui n'ont pas connu la dictature, accepte une restriction des droits démocratiques, avec "des coups de griffe à la démocratie ou à la vie citoyenne" qui ne leur posent pas problème, souligne Jean-Jacques Fontaine.

>> La correspondance de Stephen Mossaz, envoyé spécial à rio de Janeiro:

Steven Mossaz, envoyé spécial en direct de Rio de Janeiro [RTS]
Steven Mossaz, envoyé spécial en direct de Rio de Janeiro / 12h45 / 1 min. / le 29 octobre 2018

pym avec l'ats

Publié Modifié