Modifié le 23 octobre 2018 à 18:39

"Reconnaître le génocide arménien le 11 novembre serait apprécié"

ARMENIE_GENOCIDE
Sarkissian espère "une reconnaissance du génocide" L'actu en vidéo / 1 min. / le 23 octobre 2018
En vue des cérémonies du 11 novembre, où plusieurs chefs d’Etat feront mémoire de la Première guerre, le président arménien Armen Sarkissian espère que l’événement sera l’occasion d’une "reconnaissance" ou d’un "rappel du génocide subi par les Arméniens en 1915-1916".

"Je ne sais pas comment on peut parler de la Première Guerre mondiale sans revenir à l’histoire tragique qui s’est déroulée voici 105 ans et sans parler du génocide. La reconnaissance par les chefs d’Etat ou un rappel des chefs d’Etat serait vivement appréciée par moi-même, par l’Arménie et par toute la nation arménienne", déclare Armen Sarkissian à la RTS.

Son message à Erdogan: "Le pardon vient après la reconnaissance"

ARMENIE_ERDOGAN
L'actu en vidéo - Publié le 23 octobre 2018

Questionné sur son message au président turc Recep Tayyip Erdogan, Armen Sarkissian se dit prêt à un dialogue et invoque ses convictions chrétiennes. Il n’exclut pas un jour le pardon mais "le pardon vient après la reconnaissance". Il estime que cette reconnaissance aura une portée historique plus large, le génocide arménien étant le "premier génocide du XXe siècle."

"Avec Macron à Paris, un grand concert pour Aznavour dans un an"

ARMENIE_AZNAVOUR2
L'actu en vidéo - Publié le 23 octobre 2018

Le président arménien annonce être convenu avec Emmanuel Macron d’organiser un grand concert de charité à la mémoire de Charles Aznavour, "sans doute en octobre" 2019. "Il y aura de nombreux chanteurs et acteurs", dit-il, se souvenant avoir chantonné du Aznavour avec Emmanuel et Brigitte Macron.

Le président arménien parle de la "résilience" de l’Arménie dans son entretien intégral sur la RTS. "Notre pays est jeune, il est un pont entre l’Est et l’Ouest", dit-il.

DR

Publié le 23 octobre 2018 à 18:37 - Modifié le 23 octobre 2018 à 18:39