Publié le 22 octobre 2018 à 17:54

Paul Biya réélu à la présidence du Cameroun pour un septième mandat

Vainqueur dans neuf des dix régions du Cameroun, Paul Biya a écrasé ses adversaires.
Vainqueur dans neuf des dix régions du Cameroun, Paul Biya a écrasé ses adversaires. [Jean-Pierre Kepseu - AFP]
Le président camerounais Paul Biya, 85 ans dont 35 au pouvoir, a été réélu lundi pour un septième mandat avec 71,28% des suffrages. L'opposant Maurice Kamto est arrivé deuxième avec 14,23% des voix.

"Est élu président de la République, comme ayant recueilli la majorité des suffrages exprimés, le candidat Biya Paul", a déclaré sous les hourras de l'assemblée le président du Conseil constitutionnel Clément Atangana, dans une séance retransmise à la télévision d'Etat.

Vainqueur dans neuf des dix régions du Cameroun, Paul Biya a littéralement écrasé ses adversaires avec des scores officiels sans appel: 92,91% dans le Sud, 89,21% dans l'Extrême-Nord et 81,62% dans le Nord.

Une seule exception

Seule une région a échappé au raz-de-marée du président-candidat: le Littoral, qui abrite la capitale économique Douala, où Maurice Kamto a gagné avec 38,60% des suffrages. En revanche, l'opposant a perdu dans l'Ouest, sa région d'origine, derrière Paul Biya.

Depuis 1982, Paul Biya règne en maître absolu au Cameroun, où il a tout verrouillé pour assurer son maintien à la tête du pays, s'appuyant sur l'administration et sur un parti-Etat.

agences/gma

Publié le 22 octobre 2018 à 17:54