Modifié le 16 octobre 2018 à 20:37

L'Italie remet in extremis son projet de budget 2019 à Bruxelles

L'Italie défie l'Europe. Avec son budget 2019, le gouvernement  italien ne respecte pas  les critères de rigueur et de stabilité
L'Italie défie l'Europe. Avec son budget 2019, le gouvernement italien ne respecte pas les critères de rigueur et de stabilité 19h30 / 2 min. / le 16 octobre 2018
Le gouvernement italien s'est mis d'accord lundi soir sur le projet de budget 2019, qui affiche un déficit inférieur au plafond européen fixé à 3% du PIB. Il devait être remis à Bruxelles avant l'échéance du délai à minuit.

Ce projet de loi de finances confirme les objectifs en matière de déficit et de dépenses publics, a souligné le président du Conseil italien devant la presse à Rome. Giuseppe Conte a indiqué qu'il serait remis à la Commission européenne avant minuit, dernier délai fixé par les règles européennes, pour évaluation et validation.

Le chef de l'exécutif italien affirme que le projet respecte "les promesses faites par son gouvernement" et qu'il "assure le maintien en ordre des comptes publics".

Déficit attendu de 2,4% du PIB l'an prochain

La coalition formée par le M5S et la Ligue, au pouvoir depuis juin, a d'ores et déjà dévoilé le cadre budgétaire de ces trois prochaines années, avec un déficit attendu pour l'année prochaine à 2,4% du produit intérieur brut (PIB).

Cet objectif est bien en deçà du plafond européen fixé à 3% du PIB mais marque un net accroissement comparé au 1,8% attendu cette année et à la trajectoire financière prévue par le précédent gouvernement.

agences/oang

Publié le 15 octobre 2018 à 22:35 - Modifié le 16 octobre 2018 à 20:37