Modifié le 11 octobre 2018 à 21:18

Le 17e sommet de la Francophonie s'apprête à introniser une Africaine

Les participants au 17e sommet de la Francophonie à Erevan, en Arménie.
Les participants au 17e sommet de la Francophonie à Erevan, en Arménie. [Participants of the Francophonie Summit 2018 pose for a photo, during opening ceremony in Yerevan, Armenia, Thursday, Oct. 11, 2018. (Davit Hakobyan/PAN Photo via AP) - Keystone]
Alors que l'Arménie accueille pour deux jours le 17e sommet de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF), qui réunit 84 pays et territoires, c'est l'Afrique qui compte le plus grand nombre de personnes parlant le français.

Quelque 30 chefs d'Etat et 3500 délégués participent à ce sommet qui devrait se terminer vendredi avec la nomination d'une nouvelle secrétaire générale en la personne de Louise Mushikiwabo, la ministre rwandaise des Affaires étrangères. 

Mais cette candidature rwandaise est accusée d'être contraire à la charte de l'OIF, qui a inscrit "le soutien aux droits de l'Homme" parmi ses missions premières. Il est également reproché au pays d'avoir remplacé le français par l'anglais en tant que langue obligatoire à l'école.

>> Les explications dans le 12h45:

La nouvelle secrétaire générale de la francophonie sera rwandaise
12h45 - Publié le 11 octobre 2018

 

La nomination de Louise Mushikiwabo consacre le "retour" de l'Afrique à la tête de l'OIF, qui avait toujours été dirigée par des Africains avant la Canadienne d'origine haïtienne Michaëlle Jean, et entérine ainsi son rôle incontournable de locomotive de la Francophonie.

Majorité de francophones en Afrique

Actuellement, la planète compte environ 235 millions de locuteurs français. Parmi eux, 59% se trouvent sur le continent africain. L'Europe abrite environ 33% de l'ensemble des francophones, le reste (8%) étant réparti en Amérique, en Asie et en Océanie.

De plus, poussée démographique oblige, le poids de l'Afrique est appelé à se renforcer ces prochaines années. Selon les estimations de l'OIF, il pourrait y avoir 700 millions de francophones en 2050 et 85% d'entre eux seront africains.

Toujours influente

D'une manière générale, la francophonie se porte plutôt bien et reste très influente. Selon les méthodes de calcul, le français se situe à la 5 ou 6ème place des langues les plus parlées au monde, derrière le mandarin, l'anglais, l'espagnol, l'arabe et l'hindi.

Il ne faut pas oublier non plus que le français reste une langue officielle dans de nombreuses organisations et institutions internationales, comme l'ONU, le CIO et même l'OTAN.

Sans oublier que le français est la 4ème langue la plus utilisée sur internet et dans les médias. Ce qui contribue largement à son rayonnement à travers la planète.

>> Les explications d'Antoine Silacci dans le 19h30:

Antoine Silacci: "59% des francophones vivent en Afrique, contre 33% en Europe"
19h30 - Publié le 11 octobre 2018

lan

Publié le 11 octobre 2018 à 21:10 - Modifié le 11 octobre 2018 à 21:18

L'apport de la Suisse au sommet de la Francophonie

La Suisse va présenter une résolution sur la participation culturelle, un texte dans lequel sont formulées des recommandations à l'adresse des gouvernements sur la manière d'ouvrir la culture à une population la plus large possible.

C'est Isabelle Chassot, directrice de l'Office fédéral de la culture, qui est à l'origine de cette résolution.

>> Son interview dans l'émission Forum: