Modifié le 11 octobre 2018

Atterrissage d'urgence pour la fusée russe Soyouz après une défaillance

La capsule Soyouz, ici lors de son décollage le 11 octobre 2018, est le seul moyen d'acheminer et de rapatrier les équipages de la station spatiale internationale.
La capsule Soyouz, ici lors de son décollage le 11 octobre 2018, est le seul moyen d'acheminer et de rapatrier les équipages de la station spatiale internationale. [AP Photo/Dmitri Lovetsky - Keystone]
La capsule russe Soyouz a dû effectuer un atterrissage d'urgence jeudi suite à une défaillance après son décollage. L'astronaute américain et le cosmonaute russe qui étaient à bord sont indemnes.

La fusée russe Soyouz emportant un Américain et un Russe avait décollé jeudi du cosmodrome russe de Baïkonour, au Kazakhstan, pour un vol de six heures vers la Station spatiale internationale (ISS).

Mais le moteur a connu une défaillance, forçant la capsule à atterrir d'urgence. L'agence spatiale américaine (Nasa) a pu entrer en contact avec l'équipage. Alexey Ovchinin et Nick Hague sont sains et saufs et ont été récupérés par les secours, a indiqué l'entreprise d'Etat russe pour les activités spatiales Roscosmos, relayée par la Nasa.

Depuis 2011, la Nasa est contrainte d'acheter des places à bord des Soyouz pour envoyer ses astronautes sur l'ISS. L'agence spatiale américaine a passé contrat avec SpaceX et Boeing pour qu'ils prennent le relais et espère que leurs fusées et vaisseaux seront prêts avant la fin 2019, car le contrat avec la Russie expire en novembre 2019.

>> Lire aussi: SpaceX effectuera son premier vol spatial habité vers l'ISS en 2019

cab avec les agences

Publié le 11 octobre 2018 - Modifié le 11 octobre 2018