Modifié jeudi à 16:44

Scènes de dévastation en Floride après le passage de l'ouragan Michael

L'ouragan Michael frappe violemment la Floride
L'ouragan Michael frappe violemment la Floride L'actu en vidéo / 1 min. / jeudi à 09:52
L'ouragan Michael, le plus violent à frapper la Floride depuis plus de 80 ans et le troisième plus puissant à avoir jamais sévi sur le territoire américain, a fait au moins deux victimes. Il a été rétrogradé jeudi en tempête tropicale.

L'ouragan Michael s'est déchaîné mercredi avec des pluies torrentielles sur la côte nord-ouest. Il a laissé dans son sillage des destructions, des dégâts importants et des inondations sur le littoral. Il a été rétrogradé jeudi en tempête tropicale, poursuivant sa course en Géorgie.

>> Voir le sujet du 12h45:

L'ouragan Michael a ravagé les côtes de la Floride
12h45 - Publié jeudi à 12:45

L'ouragan, qui a surpris par la rapidité avec laquelle il s'est intensifié près du Golfe du Mexique, a commencé à traverser les terres mercredi en début d'après-midi (vers 19h30 suisses) à Mexico Beach, charriant des vents allant jusqu'à 249 km/h.

>> Lire aussi: L'ouragan Michael frappe le littoral de la Floride avec des vents à 250 km/h

L'étendue des dommages restait incertaine jeudi matin. Tout comme le bilan des victimes. Les autorités ont confirmé pour l'instant deux décès, l'un en Floride et l'autre en Géorgie.

En Floride, un homme a été tué par l'effondrement d'un arbre sur sa maison de Greensboro, et en Géorgie, une fillette de onze ans a été tuée lorsqu'un auvent de garage a atterri sur sa maison.

Reconstruction "rapide"

La reconstruction "va être rapide. On fera en sorte qu'elle soit rapide", a promis le président Donald Trump, interviewé jeudi par la chaîne Fox News. Lors d'un meeting la veille, Donald Trump avait indiqué qu'il se rendrait "très rapidement en Floride".

agences/lgr

Publié jeudi à 06:52 - Modifié jeudi à 16:44

Rare vitesse pour octobre

L'ouragan Michael devait toucher la Caroline du Nord et le sud de la Virginie jeudi après-midi et soir, où des précipitations jusqu'à environ 22 cm sont attendues par endroits, pouvant conduire à de dangereuses inondations. Michael devrait ensuite atteindre l'Atlantique tard jeudi ou vendredi matin.

Jamais dans l'histoire météorologique enregistrée, un ouragan n'avait frappé les Etats-Unis continentaux au mois d'octobre à une telle vitesse, a expliqué Philip Klotzbach, météorologue spécialiste des ouragans à la Colorado State University. Le mois d'octobre correspond à la fin de la saison des ouragans, qui dure de juin à novembre.