Modifié le 10 octobre 2018 à 21:04

La France veut généraliser l'interdiction des solariums

Haro sur les solariums
Haro sur les solariums L'actu en vidéo / 1 min. / le 10 octobre 2018
La France fait un pas de plus vers une interdiction des solariums. L'Agence nationale de sécurité sanitaire a demandé mercredi aux pouvoirs publics d'en finir avec le bronzage artificiel.

Le gendarme français de la santé publique invoque un risque réel de cancer de la peau pour ceux qui s'étendent dans les cabines à rayons ultraviolets.

L'interdiction des solariums est réclamée en France depuis 2015 par les dermatologues, on ne peut plus attendre, a lancé le responsable de l'évaluation des risques à l'agence nationale.

Etendre l'interdiction à toute la population

Et d'invoquer les dernières données de la recherche sur le cancer - en particulier pour les jeunes générations. Avant l'âge de 30 ans, plus de 40% des mélanomes seraient liés à la fréquentation des cabines de bronzage. D'où la recommandation d'étendre l'interdiction à toute la population, comme au Brésil ou en Australie - et pas seulement aux moins de 18 ans comme c'est déjà le cas en France. 

En Suisse, l'Office fédéral de la santé publique a annoncé l'an dernier qu'il souhaitait interdire les cabines de bronzage aux mineurs. Deux cantons, Vaud et le Jura, ont déjà pris cette décision. Quant à l'extinction générale des solariums, elle n'est pas au programme, malgré les interventions de deux médecins qui siègent au Conseil national.

Simon Corthay/kkub

Publié le 10 octobre 2018 à 09:58 - Modifié le 10 octobre 2018 à 21:04