Une ferme près de Middleton, dans le Wisconsin.

Élections de mi-mandat 2018 aux Etats-Unis

Publié jeudi à 11:00 - Modifié à 08:13

Le Wisconsin fracturé à l'approche des Midterms aux Etats-Unis

- Les élections de mi-mandat ont lieu le 6 novembre aux Etats-Unis. Les Américains renouvellent leurs parlementaires à la Chambre des Représentants et un tiers du Sénat. Ils doivent également choisir leurs élus dans pratiquement toutes les assemblées locales, ainsi que les gouverneurs de 36 États sur 50.

- L'impact du vote des électeurs américains dépasse largement le cadre de leur circonscription de l'Arizona, de l'Ohio... ou du Wisconsin. C'est dans cet État agricole du Midwest, qui borde le lac Michigan, que l'émission Tout un Monde a réalisé une série de reportages.

- Le Wisconsin a voté en faveur de Donald Trump en 2016, après avoir choisi Barack Obama. Cet État est traversé par les enjeux qui animent la campagne, loin de Washington. Mais la défiance, la rancoeur et la polarisation qui minent la capitale américaine se vivent aussi à l'intérieur du pays. Le gouverneur républicain sortant, Scott Walker, est à la peine dans les sondages.

Reportages de Patrick Chaboudez

  • Et ailleurs aux USA?

    L'exemple de Beto O'Rourke au Texas

    Beto O’Rourke est l’une des étoiles montantes démocrate de la politique américaine. L'homme de 46 ans, comparé à Barack Obama, affole les sondages au Texas. Il brigue le siège de sénateur, actuellement occupé par Ted Cruz, l’ancien candidat à l’élection présidentielle.

    Beto O’Rourke, nouvelle étoile montante démocrate aux Etats Unis.
    Raphael Grand - RTS
    La Matinale - Publié à 07:24

  • Cinquième épisode

    Emission spéciale Tout un Monde depuis Milwaukee

    Pour ce deuxième épisode, l'équipe de Tout un Monde propose un reportage à travers Milwaukee pour sonder l'humeur politique des Américains et mesurer l'impact de la polarisation à Washington sur l'intérieur du pays.

    De la rédaction du journal de la ville à un "diner" en passant par une levée de fonds dans un bar en forme de château médiéval au bord de l'autoroute, le reportage part à la rencontre des citoyens de cette petite ville. Parce que c'est finalement là, loin de la capitale, dans les villes secondaires, que se jouent les élections.

    >> Ecouter l'émission Tout un Monde de vendredi depuis Milwaukee:

    Le Capitole à Washington, photographié de nuit.
    J. Scott Applewhite - Keystone
    Tout un monde - Publié vendredi à 08:11
     

  • Quatrième épisode

    Emission spéciale Tout un Monde depuis Milwaukee

    Milwaukee, la plus grande ville du Wisconsin et la deuxième ville la plus pauvre des Etats-Unis après Detroit, est un bastion démocrate depuis plus de cent ans.

    Elle a été fondée par les descendants des colons français. Le Wisconsin est un Etat qui a basculé en votant de justesse pour Donald Trump en 2016. Avant cela, il faut remonter à Ronald Reagan en 1984, le dernier républicain à avoir remporté l'Etat. Barack Obama  avait gagné avec une large marge.

    Ce qui a sans doute un peu faussé les perspectives, car le Wisconsin n'est pas un bastion historiquement démocrate. Les deux grandes villes Milwaukee et surtout Madison sont très nettement bleues et démocrates, mais le reste de l'Etat, lui, est plus conservateur.

    Le gouverneur actuel Scott Walker est républicain, il a réduit les impôts, les dépenses de l'Etat, affaibli les syndicats Au Wisconsin, c'est d'ailleurs le duel très serré qui l'oppose au démocrate Tony Evers pour le poste de gouverneur de l'Etat qui retient l'essentiel de l'attention.

    >> Ecouter l'émission Tout un Monde de jeudi depuis Milwaukee:

    Le président Donald Trump en visite à Milwaukee.
    Andrew Harnik - AP Photo/Keystone
    Tout un monde - Publié jeudi à 08:12

  • Troisième épisode

    Sur le campus de l'université de Madison

    Madison, la capitale du Wisconsin, est un bastion démocrate qui a voté, de justesse, pour Donald Trump en 2016. Sur le campus de l'université, Evan Karabas trouve le bilan de Donald Trump "positif". Cet étudiant, qui rêve de créer sa propre entreprise, veut "moins d'impôt, moins d'Etat."

    Un peu plus loin sur le campus, une trentaine d'étudiants partagent le repas de midi dans la French House, l'occasion pour eux de pratiquer leur français. La plupart sont des démocrates convaicus. Elles fustigent la nomination samedi de Brett Kavanaugh à la Cour Suprême, en dépit des accusations d'agression sexuelle qui le visaient.

    >> Écouter le reportage diffusé mercredi dans Tout un Monde:

    L'entrée de l'Université du Wisconsin à Madison.
    Mike McGinnis/Getty - AFP
    Tout un monde - Publié mercredi à 08:22

  • Deuxième épisode

    Les démocrates en campagne

    Une trentaine de personnes sont réunies dans la maison d'une banlieue cossue de Milwaukee. Martha Laning, présidente des démocrates du Wisconsin, les remercie pour leur engagement au cours de cette campagne électorale. Leur but: déloger le républicain Jim Sensenbrenner, qui siège au Congrès depuis 1978.

    Dans le cinquième district, les démocrates présentent Paul Palzewicz. Il prône le dialogue avec les républicains. "On doit vraiment faire un effort pour écouter les opinions divergentes et tenter de trouver un consensus", souligne-t-il. Le candidat poursuit: "Les gens sont en colère contre le système qui les désavantage, contre cette domination d'une élite qui décide pour le reste." C'est cela qui explique selon lui le succès des populistes. "Mais il n'y pas de baguette magique, dit-il. On ne peut pas baisser les impôts et équilibrer un budget."

    >> Écouter le reportage diffusé mardi dans Tout un Monde:

    Tom Palzewicz, candidat démocrate dans le 5e district du Wisconsin, entourés de bénévoles.
    RTS
    Tout un monde - Publié le 09 octobre 2018
     

  • Premier épisode

    Un secteur agricole divisé

    Dans une ferme du Wisconsin de taille moyenne, Tina Hinchley rayonne au contact de ses vaches. Mais son regard s'assombrit lorsqu'on évoque le président Donald Trump et les droits de douane qu'il a imposés à la Chine. Pékin a répliqué en augmentant les tarifs contre le soja et le fromage.

    "Dès l'annonce des droits de douane, les prix du soja et des fromages ont baissé, regrette Tina. Nous subissons un impact sur les prix à cause d'un président et d'une administration qui ne comprennent pas ce qu'ils font. J'ai honte de notre président."

    A une vingtaine de kilomètres de la ferme de Tina Hinchley, un agriculture républicain, comme il y en a beaucoup dans le Wisconsin, raconte lui que "le sentiment général qui prévaut chez les paysans est que Donald Trump soutient de l'agriculture mais qu'il ne comprend pas très bien le secteur. " Les agriculteurs sont des travailleurs autonomes, souligne James Baerwolf. "Notre succès dépend davantage de notre travail que d'autres facteurs", indique-t-il. Et d'ajouter: "C'est notre fierté."

    >> Écouter le reportage diffusé lundi dans Tout un Monde:

    Une ferme près de Middleton, dans le Wisconsin.
    Scott Olson - Getty Images - AFP
    Tout un monde - Publié le 08 octobre 2018