Modifié samedi à 02:44

Eventuelles dérogations aux sanctions américaines contre l'Iran étudiées

Le secrétaire d'Etat Mike Pompeo lors de sa conférence de presse du 14 septembre à Washington.
Le secrétaire d'Etat Mike Pompeo lors de sa conférence de presse du 14 septembre à Washington. [Andrew Harnik - Ap Photo]
Les Etats-Unis disent encore étudier d'éventuelles dérogations à leurs sanctions contre l'Iran après la date-butoir du 4 novembre, a déclaré vendredi le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo.

"Il y a encore un certain nombre de décisions en attente avant la date-butoir du 4 novembre, que nous devons prendre au sujet des dérogations, d'éventuelles dérogations", a dit le chef de la diplomatie américaine lors d'une conférence de presse.

En réponse à une question, il a notamment assuré ne pas savoir si des sanctions frapperaient des dirigeants de Swift, le système international de transactions financières transfrontalières, s'ils continuent d'accepter de jouer les opérateurs pour le compte de l'Iran. Selon des médias américains, l'administration américaine est divisée à ce sujet.

Retrait de l'accord de 2015

Le président Trump avait annoncé le 8 mai son retrait de l'accord international de 2015 censé empêcher l'Iran de se doter de l'arme nucléaire. Il a rétabli, à cette occasion, toutes les sanctions américaines levées dans le cadre de cet accord, y compris celles secondaires, qui frappent les entreprises ou pays étrangers qui continueraient de faire affaire avec Téhéran.

ats/jvia

Publié samedi à 02:42 - Modifié samedi à 02:44