Modifié le 11 septembre 2018 à 21:42

Un million d'indépendantistes catalans rassemblés dans les rues de Barcelone

Près d'un million d'indépendantistes catalans se sont réunis pour la "fête nationale" catalane.
Près d'un million d'indépendantistes catalans se sont réunis pour la "fête nationale" catalane. [Toni Albir - EPA/Keystone]
Un million de séparatistes catalans, selon l'estimation de la police, ont défilé mardi dans les rues de Barcelone pour célébrer la "Diada", qu'ils considèrent comme la fête nationale catalane et pour dire leur désir d'indépendance.

Quim Torra, président de l'exécutif régional, et son prédécesseur Carles Puigdemont, réfugié en Belgique depuis octobre, les avaient appelés à descendre en masse dans les rues de la ville pour afficher leur détermination.

La revendication de l'abandon des poursuites contre les dirigeants séparatistes, incarcérés ou ayant fui à l'étranger, pour leur rôle dans la tentative de sécession était au centre de la manifestation. Treize leaders catalans, dont l'ancien président régional Carles Puigdemont, sont accusés de rébellion, ce qui peut leur valoir jusqu'à 25 ans de prison.

Les indépendantistes toujours puissants

Le camp indépendantiste a prouvé lors de cette "Diada" qu'il reste puissant, près d'un an après le référendum illégal d'autodétermination du 1er octobre 2017 et la vaine déclaration d'indépendance du 27 octobre qui avait entraîné la mise sous tutelle de la Catalogne par Madrid.

afp/lgr

Publié le 11 septembre 2018 à 19:52 - Modifié le 11 septembre 2018 à 21:42