Modifié le 09 septembre 2018

Des centaines d'arrestations en marge de nouvelles manifestations en Russie

Des policiers arrêtent un homme lors de la manifestation contre la réforme des retraites qui s'est tenue le 9 septembre 2018 à Saint-Pétersbourg.
Des policiers arrêtent un homme lors de la manifestation contre la réforme des retraites qui s'est tenue le 9 septembre 2018 à Saint-Pétersbourg. [Olga Maltseva - AFP]
Plusieurs milliers de partisans du dirigeant de l'opposition russe, Alexeï Navalny, ont manifesté à son appel dimanche dans toute la Russie contre le recul de l'âge de la retraite. Près de 300 personnes ont été arrêtées.

Les manifestations étaient un défi aux autorités, qui espéraient une forte participation aux élections organisées en même temps dimanche dans 26 des 85 régions du pays, malgré la colère suscitée par la réforme des retraites.

Pas moins de 291 personnes ont été interpellées par la police dans 19 villes, selon l'organisation de défense des droits de l'homme OVD-Info. Parmi elles figurent de proches conseillers d'Alexeï Navalny, qui purge actuellement une peine prison.

Au total, 80 communes ont participé au mouvement de protestation, dont Moscou (tweet ci-dessous de la correspondante de la RTS) et Saint-Pétersbourg.

Popularité de Poutine en baisse

Les modifications proposées au régime des retraites, actuellement soumises au parlement, ont fait baisser de 15 points de pourcentage la cote de popularité du président Vladimir Poutine.

Elles constituent la mesure la plus impopulaire prise par le gouvernement depuis la décision prise en 2005 de supprimer les avantages de l'ère soviétique.

reuters/ptur

Publié le 09 septembre 2018 - Modifié le 09 septembre 2018