Modifié

Barack Obama appelle à la mobilisation contre Donald Trump

Come-back fracassant sur la scène politique américaine. A deux mois des élections de mi-mandat, Obama passe à l'offensive. [RTS]
Come-back fracassant sur la scène politique américaine. A deux mois des élections de mi-mandat, Obama passe à l'offensive. / 19h30 / 2 min. / le 8 septembre 2018
Pour le bien de "l'honnêteté, de la décence et de la légalité", Barack Obama a invité vendredi l'électorat démocrate à se mobiliser massivement contre Donald Trump lors des élections de mi-mandat, début novembre.

Depuis l'université de l'Illinois, l'ex-président américain Barack Obama a accusé son successeur de saper les alliances internationales, de se rapprocher de la Russie et de gonfler le déficit.

"Dans deux mois, nous aurons la chance de redonner un tant soi peu de raison à notre politique", a-t-il lancé, reprochant au parti républicain de ne pas contester le président: "ce n'est pas conservateur. Ce n'est pas normal. C'est radical."

"La menace pour notre démocratie ne vient pas seulement de Donald Trump et des républicains (...). La plus grande menace (...) c'est l'indifférence", a-t-il poursuivi.

Donald Trump a dit s'être endormi

Barack Obama s'était jusqu'ici montré discret au sujet de Donald Trump, même s'il s'en est pris indirectement à lui, la semaine dernière, dans son éloge funèbre du sénateur républicain John McCain.

>> Lire: "John McCain a fait de nous de meilleurs présidents", disent Obama et Bush

De son côté, l'actuel locataire de la Maison blanche Donald Trump a dit s'être endormi devant le discours de Barack Obama: "je le trouve très, très bon pour me faire dormir".

afp/ptur

>> Voir l'analyse de Philippe Revaz:

Philippe Revaz "L'enjeu est énorme pour les Démocrates. Ca promet un duel formidable entre Obama et Trump." [RTS]
Philippe Revaz "L'enjeu est énorme pour les Démocrates. Ca promet un duel formidable entre Obama et Trump." / 19h30 / 1 min. / le 8 septembre 2018
Publié Modifié