Modifié le 21 janvier 2019 à 15:25

Les indépendantistes catalans reprennent l'offensive politique

Quim Torra président de l'exécutif régional catalan, lors de son discours le 4 septembre 2018 à Barcelone.
Quim Torra président de l'exécutif régional catalan, lors de son discours le 4 septembre 2018 à Barcelone. [Alejandro Garcia - Keystone]
Les séparatistes catalans ont repris mardi l'offensive politique en vue d'obtenir l'indépendance de leur région du nord-est de l'Espagne. Ils ont rejeté la proposition de Madrid d'organiser un référendum sur une autonomie élargie.

Pedro Sanchez, le président du gouvernement espagnol, a proposé lundi un référendum sur une autonomie élargie, mais a exclu tout nouveau référendum sur l'indépendance ou tentative unilatérale de sécession.

Le nouveau président de l'exécutif régional, Quim Torra, a déclaré que la proposition de Madrid était insuffisante, lors d'un discours à Barcelone.

Tutelle levée

Le vote en faveur de l'indépendance de la Catalogne lors du référendum du 1er octobre 2017 avait été jugé anticonstitutionnel par le Tribunal constitutionnel espagnol. Cela avait alors abouti à une proclamation unilatérale d'indépendance par le Parlement de Barcelone et à la mise sous tutelle de la Catalogne. Cette tutelle a été levée suite à l'entrée en fonction d'un nouveau gouvernement en Catalogne.

A son arrivée au pouvoir en juin, Pedro Sanchez avait adopté un ton plus modéré que son prédécesseur Mariano Rajoy envers les séparatistes.

ats/puga

Publié le 05 septembre 2018 à 00:00 - Modifié le 21 janvier 2019 à 15:25