Modifié le 20 août 2018 à 06:55

Le virus Ebola fait près de 50 morts dans l'est du Congo

Les équipes sur le terrain ont pour le moment identifié plus de 2000 cas en contact avec le virus.
Les équipes sur le terrain ont pour le moment identifié plus de 2000 cas en contact avec le virus. [Al-hadji Kudra Maliro - Keystone]
Le bilan de l'épidémie de fièvre hémorragique s'élève graduellement depuis 18 jours dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC). Quarante-neuf personnes ont perdu la vie et 2000 sont suivies.

Le virus a été signalé le 1er août dans la province du Nord Kivu. La Direction générale de lutte contre la maladie recense 22 décès parmi les 63 cas confirmés par des tests en laboratoire sur des prélèvements, et 27 décès probablement dus à Ebola, en raison d'un "lien épidémiologique" avec le virus.

L'Organisation mondiale de la Santé s'attend toutefois à plus de cas. Les équipes sur le terrain ont en outre identifié plus de 2000 personnes qui ont pu être en contact avec le virus.

Le virus dans une zone de conflit

La RDC (ex-Zaïre) a connu dix épidémies d'Ebola depuis 1976. Mais c'est la première fois que le virus sévit dans une zone de conflit armé densément peuplée avec d'importants mouvements de population.

Voisin du Nord Kivu, l'Ouganda a évalué son éventuel plan de réponse à l'épidémie. La ministre de la Santé s'est rendue à la frontière à Bundibugyo à la tête d'une importante délégation, a indiqué dimanche sur Twitter son département ministériel.

agences/alp

Publié le 20 août 2018 à 02:49 - Modifié le 20 août 2018 à 06:55