Modifié le 10 août 2018 à 15:29

Les pompiers portugais ont pris le dessus sur les flammes en Algarve

Un pompier près d'une route entre Monchique et Silves, au sud du Portugal, le 9 août 2018.
Un pompier près d'une route entre Monchique et Silves, au sud du Portugal, le 9 août 2018. [Pedro Nunes - reuters]
Les pompiers ont maîtrisé le gigantesque feu de forêt qui faisait rage depuis une semaine dans le sud du Portugal, mais restent en alerte maximale, ont indiqué vendredi les services de la protection civile.

"Nous pouvons dire que cet incendie est maîtrisé", a déclaré la porte-parole de l'Autorité nationale de la protection civile, précisant toutefois que les pompiers restaient mobilisés.

"Nous devons rester vigilants pour être en mesure de réagir aux reprises de feu qui vont certainement très ponctuellement surgir", a-t-elle ajouté. "Le risque d'incendie est toujours élevé" en raison de conditions météorologiques défavorables, avec "une hausse de la température et une baisse de l'humidité de l'air" prévues dans les prochaines heures.

41 blessés

Vendredi matin, plus de 1300 professionnels, aidés de quatre aéronefs, étaient toujours déployés sur place.

Les autorités portugaises ont annoncé jeudi soir que la situation était "globalement stabilisée". Cette accalmie avait permis aux habitants ayant été évacués de commencer à regagner progressivement leurs domiciles.

Depuis que cet incendie s'est déclenché vendredi dernier aux alentours de Monchique, le sinistre a fait 41 blessés, dont un grave, parmi lesquels 22 pompiers, selon le dernier bilan de la protection civile.

ats/fme

Publié le 10 août 2018 à 12:20 - Modifié le 10 août 2018 à 15:29

27'000 hectares

L'incendie de Monchique, une région plantée de pins et d'eucalyptus hautement inflammables, a déjà fait partir en fumée quelque 27'000 hectares, selon le Système européen d'information sur les incendies de forêt (EFFIS).