Modifié le 10 août 2018

Affrontements après la prise d'une ville par les talibans en Afghanistan

De la fumée s'échappe au-dessus de la ville de Ghazni en Afghanistan.
De la fumée s'échappe au-dessus de la ville de Ghazni en Afghanistan. [AFPTV - AFP]
Des combattants talibans fortement armés ont attaqué Ghazni dans le centre de l'Afghanistan vendredi matin. Ils ont incendié des postes de contrôle de la police et attaqué des habitations.

Les talibans ont pénétré vendredi les rues de Ghazni, chef-lieu de la province éponyme à deux heures de route au sud de Kaboul. Cette ville est la deuxième capitale provinciale à tomber aux mains des talibans, après Farah le 15 mai, rapidement reprise par l'armée.

Les forces gouvernementales ont reçu le soutien d'hélicoptères d'attaque et de drones de l'armée américaine. Des témoins ont indiqué avoir vu des corps couchés dans les rues.

Talibans retranchés

Le chef de la police de Ghazni a déclaré que les assaillants avaient pris le contrôle de plusieurs quartiers.

Le ministère afghan de la Défense a ensuite fait savoir que les assaillants avaient été repoussés mais qu'ils demeuraient présents dans un quartier de la ville où ils se sont retranchés dans des maisons.

Environ 150 talibans ont été tués ou blessés, estime le ministère, qui n'a pas fourni de bilan des victimes parmi les civils et les forces de sécurité. Les affrontements auraient cessé à 08h00.

agences/vtom

Publié le 10 août 2018 - Modifié le 10 août 2018

La ville de Ghazni