Modifié le 17 août 2018

La justice ordonne d'autoriser le mariage gay au Costa Rica

Des manifestants LGBT devant le siège de la Cour suprême à San Jose.
Des manifestants LGBT devant le siège de la Cour suprême à San Jose. [EZEQUIEL BECERRA - AFP]
La Cour suprême du Costa Rica a déclaré inconstitutionnelle l'interdiction du mariage entre partenaires de même sexe. La justice a demandé au Parlement de modifier la loi d'ici 18 mois.

La décision, prise mercredi soir, est intervenue sept mois après une décision de justice qui affectait tout le continent.

Le 9 janvier, la Cour interaméricaine des droits de l'Homme avait exhorté les pays de la région à modifier leur législation afin de reconnaître le mariage entre conjoints du même sexe, marquant une évolution majeure en Amérique latine.

Décision saluée par le président

"L'Assemblée législative est instamment priée, (...) dans un délai de 18 mois (...), de mettre en accord le cadre juridique national" avec les mariages de personnes du même sexe, selon le texte de la Cour suprême du Costa Rica.

Le président de gauche élu en avril, Carlos Alvarado, s'est félicité de cette décision: "Nous allons continuer à impulser des actions qui garantissent la non discrimination des personnes en raison de leur orientation sexuelle ou de leur identité de genre."

Sur les 57 membres du Parlement unicaméral, 14 font partie du parti évangélique conservateur.

afp/vtom

Publié le 10 août 2018 - Modifié le 17 août 2018