Modifié le 09 août 2018

Michelle Bachelet à la tête du Haut-Commissariat aux droits de l'homme

L'ancienne présidente du Chili Michelle Bachelet.
Michelle Bachelet à la tête du Haut-Commissariat aux droits de l'homme La Matinale / 1 min. / le 09 août 2018
Le secrétaire général des Nations unies Antonio Guterres a nommé l'ancienne présidente chilienne Michelle Bachelet à la tête du Haut-Commissariat aux droits de l'homme. L'Assemblée générale doit encore voter.

Michelle Bachelet succédera au Jordanien Zeid Ra'ad Al Hussein, en poste depuis 2014 à Genève.

Antonio Guterres a informé de son choix l'Assemblée générale, qui doit maintenant voter pour confirmer cette nomination, a ajouté un porte-parole des Nations unies dans un communiqué.

Michelle Bachelet a effectué un premier mandat présidentiel de 2006 à 2010 au Chili. Ensuite, elle a dirigé de 2010 à 2013 l'agence nouvellement créée ONU Femmes, avant de briguer un second mandat et d'être élue de nouveau présidente du Chili en 2014.

Un ancien Haut-Commissaire controversé

Zeid Ra'ad Al Hussein a décidé de ne pas solliciter un nouveau mandat. Il a souvent provoqué la controverse, perdant ainsi le soutien de plusieurs pays influents comme les Etats-Unis, la Chine et la Russie. Il avait notamment qualifié le Premier ministre hongrois Viktor Orban de "raciste" et jugé "dangereux" le président américain Donald Trump.

ats/ebz

Publié le 08 août 2018 - Modifié le 09 août 2018