Modifié le 17 juillet 2018 à 19:14

Carles Puigdemont veut "redevenir président" s'il est extradé en Espagne

Carles Puigdemont "redeviendra président" s'il est extradé en Espagne
Carles Puigdemont "redeviendra président" s'il est extradé en Espagne L'actu en vidéo / 3 min. / le 17 juillet 2018
L'indépendantiste catalan Carles Puigdemont exprime sur la RTS sa volonté de "redevenir président de la Généralité" de Catalogne, s'il est extradé vers l'Espagne depuis l'Allemagne.

Carles Puigdemont indique en être convenu avec l'actuel président Torra: il "est venu me voir ici en Allemagne hier et avant-hier et nous en avons parlé", indique l'indépendantiste catalan sous la menace d'une extradition depuis jeudi passé. Il ne briguerait en revanche plus la présidence s'il revenait en Espagne de manière volontaire.

>> Lire:  L'Allemagne autorise la remise à Madrid de Puigdemont pour malversations

L'indépendantiste menace par ailleurs l'Etat central espagnol de continuer sa lutte depuis sa cellule: "Si je suis en prison, je continuerai mon combat depuis la cellule, c'est notre engagement, ce n'est pas un engagement personnel, d'autres collègues se sont engagés à le faire."

L'hypothèse d'une reprise de son poste de président intervient dans le contexte de l'extradition possible, mais aussi d'une négociation qu'il espère nouer avec le nouveau pouvoir en place à Madrid.  

Avec Pedro Sanchez, "le ton a changé"

"Le ton a changé avec Pedro Sanchez", le nouveau chef du gouvernement espagnol, dit Carles Puigdemont. "La politique reste la même, mais la reconnaissance que Pedro Sanchez vient de faire, que c'est un sujet politique et que cela doit prendre du temps, nous le revendiquons depuis longtemps."

Au cas où il échapperait à l'extradition, Carles Puigdemont entend retourner en Belgique. "Mon désir, c'est de retourner en Belgique, c'est là qu'on a notre quartier général. Ce n'est pas la solution idéale, l'idéal c'est de retourner en Catalogne en liberté et de faire de la politique", conclut-il.

>> La version longue de l'entretien avec Carles Puigdemont:

La version longue de l'interview de l'indépendantiste Carles Puigdemont
L'actu en vidéo - Publié le 17 juillet 2018

>> Revoir aussi l'interview du ministre espagnol des Affaires étrangères Alfonso Dastis:

"L’exemple jurassien peut nous inspirer pour résoudre la crise en Catalogne"

dr

Publié le 17 juillet 2018 à 18:27 - Modifié le 17 juillet 2018 à 19:14