Modifié

Le navire humanitaire Lifeline et ses 233 migrants pourra accoster à Malte

Les migrants du cargo danois finalement acceptés en Sicile [RTS]
Les migrants du cargo danois finalement acceptés en Sicile / L'actu en vidéo / 33 sec. / le 26 juin 2018
Le navire humanitaire Lifeline qui se trouve au large de Malte pourra accoster sur l'île. L'Italie accueillera une partie des 233 migrants qui se trouvent à bord, a affirmé mardi le chef du gouvernement italien Giuseppe Conte.

Le chef du gouvernement italien n'a toutefois pas précisé quand le navire serait autorisé à accoster et combien de migrants seront accueillis par l'Italie.

>> L'analyse de Jean-Philippe Schaller:

"C'est une crise politique alimentée par le sentiment qu'on n'est qu'au début d'une immense vague de migrations économiques." [RTS]
"C'est une crise politique alimentée par le sentiment qu'on n'est qu'au début d'une immense vague de migrations économiques." / 19h30 / 2 min. / le 26 juin 2018

"De manière cohérente avec le principe clé de notre proposition sur l'immigration (...) l'Italie fera sa part et accueillera une partie des migrants qui sont à bord du Lifeline", a ajouté le chef du gouvernement italien.

En début de journée, le cargo danois Alexander Maersk avec à bord 108 migrants avait reçu l'autorisation d'accoster en Sicile après trois jours d'attente devant un port au sud de la Sicile. Le navire avait changé de route vendredi pour porter secours à des migrants au large de la Libye.

>> L'Italie refuse le navire Lifeline:

Migrations: l’Italie refuse d’accueillir le bateau Lifeline avec à son bord 230 migrants [RTS]
Migrations: l’Italie refuse d’accueillir le bateau Lifeline avec à son bord 230 migrants / 19h30 / 2 min. / le 23 juin 2018

Le Seefuchs et l'Open Arms bloqués

Le Seefuchs, de l'ONG allemande Sea-Eye et battant pavillon néerlandais, est amarré dans le port maltais de La Valette où des vérifications sur son immatriculation sont en cours, les autorités néerlandaises ayant affirmé qu'il ne figurait pas dans les registres navals du pays.

Le navire Open Arms de l'ONG espagnole Pro Activa se trouve dans les eaux internationales au large de la Libye. L'organisation a affirmé dimanche que l'Italie avait refusé son aide pour secourir un millier de migrants à la dérive, Rome affirmant que les garde-côtes libyens allaient s'en charger.

Enfin, l'Aquarius, de l'ONG française SOS Méditerranée, a regagné la zone de secours au large de la Libye, de retour du port de Valence où il a amené 630 migrants refusés par l'Italie et Malte.

agences/boi/sey

>> Voir le duplex d'Isabelle Ory depuis Bruxelles:

Migrants: duplex avec Isabelle Ory, correspondante auprès de l''UE [RTS]
Migrants: duplex avec Isabelle Ory, correspondante auprès de l''UE / 12h45 / 1 min. / le 26 juin 2018
Publié Modifié

Le Portugal accueillera des migrants

Le Portugal se tient prêt à accueillir une partie des migrants qui se trouvent à bord du navire humanitaire Lifeline, a annoncé mardi le gouvernement de Lisbonne, faisant suite à une demande du gouvernement maltais.

Les migrants du Lifeline seront "distribués vers plusieurs pays, dont le Portugal", a annoncé le ministre portugais de l'Intérieur, Eduardo Cabrita, lors d'une intervention au Parlement, précisant que le nombre de personnes que son pays pourrait accueillir restait "à définir".

La France aussi sur les rangs

La France sera un des six pays européens à accueillir des migrants qui se trouvent sur le navire humanitaire Lifeline, bloqué au large de Malte, a annoncé mardi le président français Emmanuel Macron.