Modifié

Flou total sur le sort des 2300 mineurs séparés de leurs familles aux USA

Un enfant et son père après leur entrée illégale aux Etats-Unis. [Adrees Latif - Reuters]
Un enfant et son père après leur entrée illégale aux Etats-Unis. [Adrees Latif - Reuters]
Dispersés à travers les Etats-Unis, la plupart des 2300 mineurs migrants séparés en vertu de la politique de "tolérance zéro" de Donald Trump ne semblent pas près de retrouver leurs proches, tant la confusion règne.

Certains parents sans-papiers ont déjà pu retrouver leurs enfants dans des scènes poignantes, mais l'administration reste floue sur les chiffres.

"La situation est absolument chaotique. Il semble qu'il n'y avait aucun plan pour réunir parents et enfants", a déclaré vendredi Matt Clausen, le président de WOLA, une organisation spécialisée dans la défense des droits de l'Homme sur le continent américain.

Camps sur des bases aériennes

Dans un revirement inattendu, Donald Trump avait annoncé mercredi revenir sur sa politique de séparations systématiques des familles interpellées pour avoir franchi illégalement la frontière avec le Mexique, mise en oeuvre début mai.

Le nombre de migrants fuyant pour la plupart la violence endémique en Amérique centrale ne semble en tout cas pas prêt de diminuer.

Le Pentagone a reçu l'ordre de se préparer à héberger sur des bases militaires 20'000 mineurs migrants non-accompagnés et, selon le magazine Time, l'US Navy envisage d'ériger des camps sur des bases aériennes désaffectées.

afp/lan

Publié Modifié