Modifié le 16 juin 2018

Le débat sur les séparations d'enfants de migrants s'envenime aux Etats-Unis

Le problème des enfants séparés de leurs parents à la frontière sud des Etats-Unis suscite un débat très tendu dans le pays.
Le problème des enfants séparés de leurs parents à la frontière sud des Etats-Unis suscite un débat très tendu dans le pays. [Keystone]
Alors que le ministre américain de la Justice justifie les séparations de familles de sans papiers en citant la Bible, l'indignation de l'opposition démocrate et le malaise croissant de certains républicains agitent le pays.

"Je pourrais vous renvoyer à l'apôtre Paul et à son commandement clair et sage (...) qu'il faut obéir aux lois du gouvernement car Dieu les a décrétées afin d'assurer l'ordre", a déclaré jeudi le ministre de la Justice Jeff Sessions, rappelant que les entrées illégales détectées à la frontière mexicaine sont poursuivies dans le cadre de la politique de "tolérance zéro" de Donald Trump.

Près de 2000 enfants ont été séparés de leurs parents arrêtés en six semaines.

Désaccord sur la méthode

"Nous ne voulons pas que des enfants soient séparés de leurs parents", a déclaré le chef des républicains au Congrès Paul Ryan. "Nous estimons qu'il faut résoudre cette situation à travers une loi sur l'immigration", a-t-il ajouté.

La cheffe des démocrates à la Chambre, Nancy Pelosi a rétorqué que la question pourrait être réglée "en une minute s'il y avait un effort sincère. Il s'agit d'une action exécutive du ministre de la Justice. Elle peut être modifiée juste comme ça", a-t-elle ajouté.

agences/pym

Publié le 15 juin 2018 - Modifié le 16 juin 2018

La séparation, une "entreprise profitable"

Selon le site d'information The Daily Beast, des entreprises privées qui travaillent pour le gouvernement américain tirent profit de la détention des enfants séparés de leurs parents, en aidant l'office américain des réfugiés à les placer dans des refuges ou des familles d'accueil.