Modifié le 06 juin 2018 à 20:56

Problème de protection de données pour Facebook avec le chinois Huawei

Facebook: nouveau scandale lié à l'accès aux données privées des utilisateurs
Facebook: nouveau scandale lié à l'accès aux données privées des utilisateurs 19h30 / 1 min. / le 06 juin 2018
Quatre entreprises chinoises, dont Huawei, ont eu accès aux données des utilisateurs de Facebook. Cette nouvelle affaire suscite la colère de parlementaires américains qui considèrent Huawei comme le bras armé technologique de Pékin.

Les accords avec les fabricants de smartphones Huawei, OPPO et TCL ainsi que le fabricant d'ordinateurs Lenovo, signés il y a des années, visent à rendre les appareils chinois techniquement compatibles avec le réseau social américain.

Sous pression, Facebook précise que le contrat avec Huawei sera rompu dans les prochains jours. Les autres contrats seront aussi dénoncés.

"Inquiétudes légitimes"

Mais ce nouvel épisode tombe d'autant plus mal qu'en ce moment le climat est extrêmement tendu: Pékin et Washington sont à deux doigts de déclencher une guerre commerciale à coups de taxes douanières punitives.

"Que Facebook ait laissé des fabricants d'appareils comme Huawei et TCL accéder à ses interfaces soulève des inquiétudes légitimes et j'ai hâte de savoir comment Facebook s'est assuré que les informations sur ses usagers n'étaient pas arrivées jusqu'à des serveurs chinois", a réagi l'influent sénateur démocrate Mark Warner.

afp/pym

Publié le 06 juin 2018 à 10:19 - Modifié le 06 juin 2018 à 20:56