Modifié

Le juriste Giuseppe Conte désigné chef du gouvernement en Italie

Giuseppe Conte, peu après son entretien avec le président Sergio Mattarella. [Alessandro Bianchi - Reuters]
Giuseppe Conte, peu après son entretien avec le président Sergio Mattarella. [Alessandro Bianchi - Reuters]
Le président italien Sergio Mattarella a validé mercredi la nomination de Giuseppe Conte à la tête du gouvernement, après la proposition formulée lundi soir par la Ligue et le Mouvement 5 étoiles.

"Le président de la République, Sergio Mattarella, a reçu cet après-midi le professeur Giuseppe Conte, auquel il a donné le mandat pour former le gouvernement", a déclaré à la presse le secrétaire général de la présidence, 80 jours après les élections législatives.

Le président temporisait depuis lundi, peu convaincu de l'autorité de Giuseppe Conte, un juriste discret de 53 ans sans expérience politique, face aux poids lourds de la Ligue (extrême droite) et du Mouvement 5 étoiles (antisystème) qui devraient devenir ses ministres.

>> Lire aussi: Les trois hommes forts du premier gouvernement "anti-système" italien

Au coeur d'une polémique

Giuseppe Conte a été choisi par les deux formations pour devenir chef de l'exécutif après la conclusion de leur contrat de gouvernement, survenue la semaine dernière.

Le juriste est toutefois au centre d'une polémique depuis mardi et les accusations de mensonge sur son CV. Il y évoque notamment des travaux de "perfectionnement juridique" dans de prestigieuses universités étrangères, mais la New York University (NYU) a indiqué qu'aucun Giuseppe Conte ne figurait dans ses registres.

"Confirmer la place de l'Italie en Europe"

A l'issue de sa rencontre avec le président Sergio Mattarella, Giuseppe Conte a assuré vouloir "confirmer la place de l'Italie en Europe et dans le monde".

Il a aussi affirmé avoir participé à l'élaboration du programme commun présenté par le Mouvement 5 étoiles et la Ligue qui tourne résolument le dos à l'austérité et réclame une renégociation des traités européens.

"Avec le président de la République, nous avons parlé de la phase délicate et importante que nous sommes en train de vivre. Là dehors, il y a un pays qui attend la naissance d'un gouvernement du changement et qui attend des réponses", a en outre fait valoir Giuseppe Conte.

>> Le premier discours de Giuseppe Conte:

agences/kg

Publié Modifié