Modifié le 17 mai 2018 à 10:40

Israël a mené un raid contre des cibles du Hamas dans la bande de Gaza

Du feu et de la fumée s'élevant dans les aires après un raid israélien mené le long de la bande de Gaza, le 12 mai 2018.
Du feu et de la fumée s'élevant dans les aires après un raid israélien mené le long de la bande de Gaza, le 12 mai 2018. [Samer ZAANEEN - AFP]
L'armée israélienne a annoncé avoir mené dans la nuit de mercredi à jeudi un raid aérien contre des infrastructures du mouvement islamiste Hamas dans la bande de Gaza. Il n'y aurait pas eu de blessé côté palestinien.

Cette attaque survient en représailles à des tirs contre ses soldats et contre la ville israélienne de Sderot, selon un communiqué de l'armée. Des sources de sécurité palestiniennes ont confirmé que la cible visée était une base du Hamas. Ils affirment que le raid n'a fait aucun blessé.

Un peu plus tôt dans la journée de mercredi, des chars israéliens avaient déjà frappé plusieurs positions du Hamas dans la bande de Gaza, en réponse à des tirs d'armes à feu.

Affrontements sanglants

Le raid de cette nuit intervient après des semaines de manifestations massives et des affrontements sanglants à la barrière séparant Gaza d'Israël, qui ont culminé lundi avec la mort de 60 Palestiniens tués par des soldats israéliens.

>> Le suivi de la journée de lundi: Gaza a vécu un lundi sanglant en marge de l'inauguration de l'ambassade US à Jérusalem

Depuis un mois et demi, des milliers, parfois des dizaines de milliers de Gazaouis manifestent contre le blocus israélien et pour le droit des Palestiniens à revenir sur les terres qu'ils ont fuies ou dont ils ont été chassés à la création d'Israël en 1948.

afp/ta

Publié le 17 mai 2018 à 10:23 - Modifié le 17 mai 2018 à 10:40