Modifié le 07 mai 2018 à 07:11

Téhéran met en garde Donald Trump avant sa décision sur le nucléaire iranien

Le président iranien Hassan Rohani assure avoir donné les ordres nécessaires, notamment à l'Organisation iranienne de l'énergie atomique, en prévision de la décision de Donald Trump.
Le président iranien Hassan Rohani assure avoir donné les ordres nécessaires, notamment à l'Organisation iranienne de l'énergie atomique, en prévision de la décision de Donald Trump. [Danish Siddiqui - Reuters]
A quelques jours de la décision du président américain Trump sur l'accord nucléaire iranien, Téhéran a averti dimanche que les Etats-Unis regretteraient "comme jamais" leur éventuel retrait du texte.

Hassan Rohani est toutefois resté vague sur ses intentions. "Si les Etats-Unis quittent l'accord nucléaire, vous verrez bientôt qu'ils le regretteront comme jamais dans l'Histoire", a déclaré le président iranien lors d'un discours retransmis à la télévision publique.

L'accord sur le nucléaire iranien a été conclu en juillet 2015 à Vienne entre Téhéran et le Groupe 5 + 1 (Chine, Etats-Unis, France, Grande-Bretagne, Russie et Allemagne), avant l'arrivée à la Maison Blanche de Donald Trump.

Menaces vagues

Par ce texte, l'Iran déclare solennellement ne pas chercher à se doter de la bombe atomique et accepte de brider son programme nucléaire afin d'apporter au monde la garantie que ses activités ne sont pas à visée militaire.

En échange, la République islamique a obtenu la levée progressive et temporaire des sanctions internationales imposées du fait de ce programme, et qui ont fortement nui à son économie. A l'approche de la date du 12 mai, les dirigeants iraniens soufflent le chaud et le froid.

afp/br

Publié le 07 mai 2018 à 04:32 - Modifié le 07 mai 2018 à 07:11