Modifié le 02 mai 2018 à 10:34

"Les monarchies continuent à fasciner car c'est un système qui fonctionne"

Patrick Weber.
L'invité de Romain Clivaz (vidéo) - Patrick Weber, spécialiste de la royauté La Matinale / 10 min. / le 02 mai 2018
Après la naissance du troisième enfant de Kate et William, la couronne britannique s'apprête à vivre le mariage de Harry et Meghan Markle. Le spécialiste Patrick Weber explique comment ces événements profitent à la monarchie.

Ne dites pas à Patrick Weber que la famille royale est désuète ou anachronique. Pour le chroniqueur belge, le système garde toute son importance en 2018. "Les monarchies continuent à fasciner parce que c'est un système qui fonctionne. C'est une incarnation du pouvoir qui compte vraiment pour les Britanniques. Il reste une dizaine de monarchies en Europe qui sont en pleine santé", indique-t-il dans La Matinale de la RTS.

A l'heure où l'on parle d'inégalités salariales et de chômage de masse, peut-on parler d'indécence? "Il est évident que (ces régimes) coûtent de l'argent. En Belgique par exemple, la monarchie coûte un euro par an par habitant. Mais il y a des retombées difficilement quantifiables qui sont liées au prestige du pays", répond Patrick Weber.

Des vrais mariages

Le spécialiste observe une grande capacité d'adaptation chez la reine Elisabeth II, notamment au niveau des unions royales. "Elle s'est rendu compte que les mariages de ses enfants ont tous été des fiascos (...) Maintenant, elle se dit qu'il faut faire des vrais mariages entre des personnes qui s'aiment, qui ont vécu ensemble."

Propos recueillis par Romain Clivaz

Texte web: hend

Publié le 02 mai 2018 à 09:09 - Modifié le 02 mai 2018 à 10:34