Modifié

Les élections britanniques auraient été la cible de comptes Twitter russes

Le logo de Twitter sous une loupe. (Image d'illustration). [TOBIAS HASE - DPA dpa]
Le logo de Twitter sous une loupe. (Image d'illustration). [TOBIAS HASE - DPA dpa]
Des comptes Twitter russes ont diffusé des messages en faveur de l'opposition travailliste dans le but d'influencer les élections britanniques de l'année dernière, selon une nouvelle étude.

Selon cette étude, menée par l'Université de Swansea et le Sunday Times, environ 6500 comptes automatisés ont envoyé des messages faisant l'éloge du chef du Labour, Jeremy Corbyn, et de sa politique dans les derniers moments de la campagne électorale.

Ces messages critiquaient également la Première ministre conservatrice Theresa May pour avoir refusé de prendre part aux débats électoraux télévisés et pour avoir réduit le nombre de policiers après l'attentat de Manchester.

"Absolument inacceptable"

"Ces nouvelles révélations sont extrêmement préoccupantes", a déclaré le ministre britannique de la Culture Matt Hancock dans un communiqué. "Il est absolument inacceptable qu'un pays tente de s'immiscer dans les élections démocratiques d'un autre pays".

Le gouvernement britannique a accusé la Russie d'ingérence dans les élections d'autres pays et de diffuser de fausses informations dans les médias, mais a nié que la Russie ait réussi à s'ingérer dans les élections britanniques.

reuters/pym

Publié Modifié