Les deux dirigeants coréens en mode décontracté, ce 27 avril 2018 à Panmnunjom.

Sommet intercoréen

Publié le 27 avril 2018 à 10:11 - Modifié le 30 avril 2018 à 07:39

Kim et Moon s'engagent à une "dénucléarisation complète"

- Les deux Corées vont chercher cette année à mettre fin à la guerre de manière permanente, selon le communiqué conjoint publié à l'issue d'un sommet historique, 65 ans après la signature de l'armistice qui a mis fin au conflit.

- Les deux dirigeants Moon Jae-in et Kim Jong-un se sont engagés à une "dénucléarisation complète de la péninsule coréenne". Ils ont également convenu de cesser toutes leurs activités hostiles sur terre, mer et air.

- Ils veulent rencontrer les Etats-Unis, voire aussi la Chine, signataires tous deux du cessez-le-feu. Par ailleurs, le président nord-coréen Kim Jong-un promet de ne pas répéter "les erreurs du passé". Moon Jae-in se rendra lui cet automne à Pyongyang, la capitale nord-coréenne.

  • La Déclaration de Panmunjom

    Kim et Moon s'engagent par écrit

    Les dirigeants des deux Corées ont signé vendredi la Déclaration de Panmunjom à l'issue du sommet entre les deux voisins toujours techniquement en guerre.

    Sommet intercoréen: Kim et Moon s'engagent à une "dénucléarisation complète"
    12h45 - Publié le 27 avril 2018

    "La Corée du Sud et la Corée du Nord confirment l'objectif commun d'obtenir, au moyen d'une dénucléarisation totale, une péninsule coréenne non nucléaire", dit notamment le texte.

    "Les deux dirigeants déclarent solennellement devant les 80 millions de Coréens et le monde entier qu'il n'y aura plus de guerre sur la péninsule coréenne et qu'en conséquence, une nouvelle ère de paix a commencé", peut-on encore lire.

  • Réactions internationales

    Moscou et Pékin applaudissent, Washington dans l'expectative

    Le Kremlin a salué comme des "nouvelles très positives" le sommet et les entretiens entre le leader nord-coréen Kim Jong-un et le président sud-coréen Moon Jae-in.

    La Chine a elle "applaudi", saluant "le courage" et qualifiant d'"historique" la poignée de main sur la ligne de démarcation divisant la péninsule.

    Côté américain, si Donald Trump a salué la "rencontre historique",  Washington exige toujours que le Nord renonce à ses armes nucléaires et réclame une dénucléarisation qui soit totale, vérifiable et irréversible.

    >> Le point avec Raphaël Grand à Washington:

    Donald Trump pourrait annoncer de nouvelles sanctions contre l'Iran le 12 mai 2018.
    Alex Edelman - EPA/Keystone
    Forum - Publié le 27 avril 2018

  • Gestes forts

    Arbre de paix et réunion de familles

    Séoul et Pyongyang organiseront une nouvelle réunion des familles séparées depuis la fin de la guerre il y a 65 ans.

    "La Corée du Sud et la Corée du Nord ont décidé de poursuive le programme de réunion des familles séparées à l'occasion du Jour de la libération nationale le 15 août cette année", indiquent-elles en référence à la journée célébrant la reddition japonaise à la fin de la Seconde Guerre mondiale.

    Et puis, en marge du sommet, Kim Jong-un et Moon Jae-in ont planté un arbre de la paix dans la zone démilitarisée entre les deux pays.

    Un arbre de la paix planté entre les deux Corées
    L'actu en vidéo - Publié le 27 avril 2018

  • Détente

    Vers une dénucléarisation complète

    Moon Jae-in et Kim Jong-un se sont engagés à une "dénucléarisation complète de la péninsule".

    Ils ont convenu de cesser toutes leurs activité hostiles sur terre, sur mer et dans les airs et manifesté la volonté de transformer la zone démilitarisée en une zone de paix. 

    Par ailleurs, Moon Jae-in se rendra cet automne à Pyongyang, la capitale nord-coréenne.

    >> Le point de la situation dans le 12h30:

    Les deux dirigeants coréens ont signé une déclaration conjointe.
    Korea Broadcasting System via AP - Keystone
    Le 12h30 - Publié le 27 avril 2018

  • Flonflons

    Accueil en grande pompe

    Le sommet, très préparé, fait la part belle au protocole. Il s'agit de fournir de belles images.

    Kim Jong-un a donc été accueilli en grande pompe - et en fanfare - au Sud. 

    Kim JOng-Un accueilli en grande pompe en Corée du Sud
    L'actu en vidéo - Publié le 27 avril 2018

  • Le poids du symbole

    La même longueur d'onde

    Dorian Malovic, journaliste à La Croix, détaille l'importance symbolique du sommet pour les Coréens du Sud comme du Nord.

    Mais au-delà, plus les deux leaders montreront qu'ils sont sur la même longueur d'onde, plus le sommet Corée du Nord - Etats-Unis prendra de l'importance.  

    >> Lire: "On est à une nouvelle étape de l'histoire de la péninsule coréenne"

    Le journaliste Dorian Malovic.
    YouTube
    La Matinale - Publié le 27 avril 2018

  • Le sommet vu de Pyongyang

    Silence radio au Nord

    Aucune information sur le sommet n'est encore parvenue aux Nord-Coréens. Tout est contrôlé par l'agence officielle du régime.

    Pour l'instant, les informations diffusées par haut-parleurs sont celles de samedi dernier, comme le rapporte de Pyongyang la journaliste Elise Delève, envoyée spéciale de Radio France: 

    Kim Jong Un (g) et Moon Jae-in, avant l'ouverture du sommet, qui se déroule sur la ligne de démarcation entre les deux pays, vendredi 27 avril 2018
    AP - Kystone
    Tout un monde - Publié le 27 avril 2018

  • Dénucléarisation et paix

    Discussions "sérieuses et franches"

    Moon Jae-in et Kim Jong-un ont eu des discussions "sérieuses et franches" sur la dénucléarisation de la péninsule coréenne et sur une paix permanente entre les deux pays lors de la première session de leur sommet.

    Les deux parties ont travaillé à la rédaction d'un communiqué commun.

    L'image de la rencontre des deux dirigeants, détendus et souriants, dans une ambiance en apparence chaleureuse, contrastait avec les tensions accrues l'année dernière par les tests balistique et nucléaire effectués par la Corée du Nord.

    Poignée de main historique entre les deux dirigeants de la péninsule coréenne
    L'actu en vidéo - Publié le 27 avril 2018

  • Côté sud de la frontière

    Le livre d'or

    Les deux dirigeants ont entamé leur sommet du côté sud de la frontière.

    Il a lieu dans la Maison de la paix, une structure de verre et de béton située du côté sud du village de Panmunjom, où fut signé l'armistice. Une "histoire nouvelle commence maintenant", a écrit Kim Jong-un dans le livre d'or.

    Kim Jong-un s'apprête à signer le livre d'or de la Maison de la paix à Panmunjom. Sa soeur, Kim Yo-jong, lui présente un stylo.
    Kim Jong-un s'apprête à signer le livre d'or de la Maison de la paix à Panmunjom. Sa soeur, Kim Yo-jong, lui présente un stylo. [Korea Summit Press Pool via AP]

    Kim Jong-un et Moon Jae-in ont ensuite amorcé un premier dialogue.

  • La poignée de main

    Kim Jong-un passe au Sud, Moon Jae-in au Nord

    Kim Jong-un est le premier dirigeant nord-coréen à fouler le sol sud-coréen depuis la guerre de Corée (1950-53).

    "Kim Jong-un discutera en toute franchise avec Moon Jae-in de tous les problèmes rencontrés pour améliorer les relations intercoréennes et parvenir à la paix, la prospérité et la réunification de la péninsule coréenne", a dit avant le sommet de vendredi l'agence officielle nord-coréenne KCNA.

    >> Lire: Poignée de main historique entre les deux dirigeants de la péninsule coréenne

    Poignée de main historique entre les deux dirigeants coréens sur la ligne de démarcation
    L'actu en vidéo - Publié le 27 avril 2018