Modifié le 24 avril 2018 à 08:44

Mis sous pression, le Premier ministre arménien annonce sa démission

Arménie: le premier ministre Sarkissian démissionne
Arménie: le Premier ministre Sarkissian démissionne 19h30 / 1 min. / le 23 avril 2018
Après plusieurs jours de manifestations antigouvernementales à Erevan, le Premier ministre arménien Serge Sarkissian a annoncé lundi sa démission. Il était accusé de vouloir s'accrocher au pouvoir.

"Je quitte le poste de dirigeant du pays", a déclaré Serge Sarkissian, dans un communiqué publié sur son site internet officiel. Le chef de la contestation et député "Nikol Pachinian avait raison. Et moi, je me suis trompé", a-t-il ajouté.

Serge Sarkissian, président de 2008 à 2018, est accusé par ses opposants de vouloir s'accrocher au pouvoir, par le biais de sa nomination mardi dernier à la tête du gouvernement.

La contestation secouait lundi le pays pour le 11e jour consécutif. "Rejoignez-nous!", "Victoire!", scandaient les jeunes présents dans des défilés à Erevan. Ces derniers ont bloqué brièvement les routes.

>> Ecouter le reportage à Erevan dans le 12h30:

Un manifestants brandit le drapeau arménien durant un rassemblement de protestation, le 22 avril 2018.
Aram Kirakosyan - Keystone
Le 12h30 - Publié le 23 avril 2018

En vertu d'une révision de la Constitution approuvée par référendum en 2015, la majeure partie des pouvoirs exécutifs ont été transférés du président au Premier ministre, le chef de l'Etat exerçant désormais un rôle essentiellement honorifique.

reuters/lan

Publié le 23 avril 2018 à 14:48 - Modifié le 24 avril 2018 à 08:44