Publié le 22 avril 2018 à 22:04

Renforts dans les Alpes françaises, théâtre d'actions anti et pro-migrants

Les activistes du mouvement d'extrême droite Génération Identitaire au col de l'Echelle.
Les activistes du mouvement d'extrême droite Génération Identitaire au col de l'Echelle. [ROMAIN LAFABREGUE - AFP]
Le gouvernement français a condamné dimanche les actions d'extrémistes de droite et de gauche hostiles et favorables aux migrants dans les Hautes-Alpes. Des renforts de police vont être déployés.

Le ministre français de l'Intérieur Gérard Collomb a annoncé l'envoi dimanche soir de renforts "importants" de forces de l'ordre pour "s'assurer du respect absolu du contrôle des frontières" dans les Alpes. Il réagissait aux actions menées ce week-end par des activistes "d'ultra droite et d'ultra gauche".

Gérard Collomb a dénoncé "l'action de gesticulation" de militants du mouvement d'extrême droite Génération Identitaire qui ont déployé samedi des banderoles au col de l'Echelle, un point de passage entre la France et l'Italie utilisé par des migrants pour entrer dans l'Hexagone. Ils ont quitté les lieux à la mi-journée mais prévoient de "continuer à patrouiller" dans la semaine "sur les différentes routes connues pour être des passages de clandestins".

>> Lire: Un mouvement d'extrême droite bloque un col entre la France et l'Italie

D'autres militants, d'extrême gauche, ont eux tenté au col de Montgenèvre de "faire franchir la frontière illégalement et en force à une trentaine de migrants". "Des violences ont été commises vis-à-vis des forces de l'ordre et un véhicule de la gendarmerie nationale a été dégradé", ajoute le communiqué du ministère de l'Intérieur.

>> Le sujet du 12h45:

Un mouvement d'extrême droite bloque le col de l'Echelle entre la France et l'Italie
12h45 - Publié le 22 avril 2018

reu/vtom

Publié le 22 avril 2018 à 22:04